Accueil > Phytothérapie > La phytothérapie par l’aigremoine

La phytothérapie par l’aigremoine

samedi 30 juillet 2011

La phytothérapie par l'aigremoine

L’aigremoine ou herbe de Sainte Madeleine est utilisée pour faire des préparations thérapeutiques. Découvrez ses vertus et caractéristiques.


Les caractéristiques de l’aigremoine

L’aigremoine est une plante herbacée qui peut atteindre 90 cm de hauteur. Ses nombreuses fleurs sont regroupées en grappe. Elles sont de couleur jaune pâle. Elles émanent un parfum similaire à celui de l’abricot. Les feuilles sont de couleur verte à l’extérieur, et gris argentée à l’intérieur. L’aigremoine est astringente, vermifuge et cholagogue. Elle permet de tonifier l’organisme et de coaguler le sang. Elle possède, en outre, des propriétés antidiarrhéique, antihistaminique et antispasmodique. Grâce à la présence de tannin, elle possède une capacité anti-inflammatoire et hémostatique considérable. De plus, l’extrait d’aigremoine est bactéricide et antiviral. L’hyperoside, le flavonoïde principal de la plante, a un effet hypnotique, anesthésique léger et sédatif.

Indications d’utilisation

L’ aigremoine est utilisée en cas de maux de gorge et de toux. Elle est aussi utilisée par les chanteurs pour éclaircir la voix. En plus, elle est exploitée pour l’hygiène de la zone buccopharyngée. Dans ces cas, elle est utilisée en gargarisme. De plus, elle est préconisée contre la colique néphrétique. D’un autre côté, l’aigremoine est recommandée pour éliminer les démangeaisons et les éruptions cutanées. En outre, elle soigne les blessures et arrête l’hémorragie. Il est également possible d’exploiter ses propriétés pour apaiser la blessure des yeux. Par ailleurs, elle est efficace pour soigner la varice et les plaies variqueuses. L’aigremoine soigne entre autres les maladies du foie, les troubles gastriques et les troubles intestinaux. Enfin, elle soigne le calcul rénal.

Comment utiliser l’aigremoine ?

Pour faire un gargarisme, infusez 2 cuillérées à thé de fleurs séchées dans une tasse d’eau pendant 10 minutes. Pour soigner les maux de tête, infusez 2 à 4 cuillérées à thé de feuilles et de fleurs dans une tasse d’eau pendant 10 minutes. Buvez cette infusion chaude à raison de deux tasses par jour. D’un autre côté, vous pouvez utiliser la décoction en usage externe pour soigner les affections dermatologiques. Préparez cette décoction avec 10 g de plante entière pour 1 litre d’eau. Pour soigner les troubles intestinaux et les coliques néphrétiques, buvez 4 tasses de décocté d’aigremoine par jour. Enfin, pour faire le cataplasme, utilisez des feuilles sèches ou fraîches. Chauffez-les sur le chaudron pendant quelques minutes.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0