Accueil > Phytothérapie > Phytothérapie : les solutions contre l’anxiété

Phytothérapie : les solutions contre l’anxiété

lundi 20 juillet 2015

Phytothérapie : les solutions contre l'anxiété

Des médecins américains ont mis en lumière il y a quelques années déjà l’effet anxiolytique de certaines plantes. Elles permettent de soigner une anxiété légère.


La valériane

Depuis la fin du Moyen-âge, la valériane est sollicitée pour ses vertus anxiolytiques. Des recherches plus récentes ont conforté ses effets sur l’irritabilité, la nervosité et le sommeil. La valériane est souvent utilisée en combinaison avec le houblon. Elle se vend en gélules, en teinture et en sachet d’infusion. Elle se consomme une demi-heure avant de se coucher.

Pour éviter tout risque de somnolence, ne consommez pas la valériane avec l’alcool. Il est également déconseillé de l’utiliser avec d’autres traitements hypnotiques et anxiolytiques. Par précaution, ne l’utilisez pas si vous êtes enceinte.

Le houblon

Des vertus sédatives et calmantes lui sont reconnues, et c’est un anxiolytique de qualité moyenne. Par ingestion, vous avez le choix entre la teinture (1 à 2 ml), l’infusion et les gélules (1 à 2 g) à prendre une fois pendant le dîner et une autre fois avant le coucher. Ce traitement vous détend suffisamment pour trouver plus rapidement un sommeil réparateur.

Évitez d’associer le houblon avec d’autres dépresseurs du système nerveux. Son usage est aussi déconseillé chez la femme enceinte.

La camomille

Il est bien connu qu’une infusion à la camomille est un allié de choix pour dissiper le stress et trouver plus facilement le sommeil. Parmi les différentes variétés de camomille, optez pour celle dite allemande ou camomille matricaire. Pour bénéficier de cette vertu, vous pouvez avoir recours à l’huile essentielle de camomille pour une inhalation.

Renoncez au traitement à la camomille si vous y êtes allergique ou asthmatique. Cette plante ne fait pas bon ménage avec les anti-coagulants et l’alcool. Elle est déconseillée chez les femmes enceintes.

L’aubépine

Depuis le XVIe siècle, des vertus curatives ont été associées à l’aubépine. Elle permet de soigner la pleurésie, de mettre fin à une hémorragie et de réguler le rythme cardiaque. Son efficacité contre les insomnies légères et la nervosité a aussi été reconnue.

De nos jours, la poudre et la teinture d’aubépine sont disponibles sur le marché. En traitement contre l’anxiété, consommez entre 100 mg et 900 mg d’extrait d’aubépine par jour pendant 6 à 12 semaines. Vous pouvez aussi l’utiliser en infusion, à raison de trois tasses quotidiennes.

Ce traitement ne peut s’appliquer sur une femme enceinte et est déconseillé aux enfants de moins de 12 ans. Un avis médical est nécessaire pour les personnes qui ont un problème cardiaque.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0