Accueil > Huiles essentielles > Huiles essentielles et homéopathie

Huiles essentielles et homéopathie

samedi 29 janvier 2011

Huiles essentielles et homéopathie

Quelles interactions peuvent avoir l’aromathérapie et l’homéopathie ? Toutes deux sont des traitements aux multiples vertus. Cependant, il convient de bien se renseigner avant de recourir simultanément à l’homéopathie et à l’utilisation d’huiles essentielles.


Aromathérapie et homéopathie : quelles différences ?

L’aromathérapie utilise principalement les huiles essentielles, des substances volatiles et odorantes sécrétées par des parties spécifiques de certains végétaux. Les huiles agissent via le cerveau pour guérir le corps. Les huiles essentielles, qu’elles soient synthétiques ou obtenues à partir de sources naturelles, sont généralement purifiées par distillation avant d’être utilisées. Néanmoins, il est préférable de les utiliser au naturel pour tirer le meilleur parti de l’essence. L’aromathérapie est très réputée en matière de médecine naturelle, et elle est souvent combinée à d’autres méthodes thérapeutiques naturelles pour une meilleure efficacité.

L’homéopathie est une médecine thérapeutique fondée sur le principe selon lequel un malade peut être guéri par l’ingestion d’une dose minuscule d’une substance qui, chez un individu sain, provoquerait les mêmes effets que la maladie à soigner. Les préparations homéopathiques sont établies à partir d’un mélange de principes actifs progressivement dilués. À la fin de cette cascade de dilutions, il ne reste plus que quelques molécules de principes actifs dans la préparation finale. L’homéopathie actuelle utilise un millier de remèdes différents.

Remèdes homéopathiques et utilisation des huiles essentielles

Des spécialistes en homéopathie sont très clairs sur le fait que l’utilisation des huiles essentielles n’est pas compatible avec les remèdes homéopathiques. Il y a des huiles essentielles qui inhibent l’action de certains remèdes homéopathiques. Elles sont très concentrées en produits chimiques naturels qui, quand ils sont combinés ou pris simultanément avec d’autres substances, peuvent provoquer des effets indésirables. Les huiles essentielles qui interfèrent avec les traitements homéopathiques sont celles qui sont extrêmement piquantes, notamment les huiles de menthe poivrée, d’eucalyptus, de camphre et de poivre noir.

D’autres homéopathes, par contre, sont d’accord sur le fait que l’aromathérapie et l’homéopathie peuvent être utilisées ensemble dans le processus de guérison. L’utilisation des huiles essentielles en complément peut se révéler très bénéfique pour certains remèdes. Il est important d’obtenir les conseils d’un expert afin d’éviter que, par inadvertance, on ne finisse par enlever tout le potentiel de guérison au remède homéopathique L’homéopathie est en effet une forme très fragile de guérison naturelle. Il faudrait également éviter les huiles essentielles citées ci-dessus si on souhaite recourir à la médecine homéopathique pour une période prolongée.


2008-2014 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0