Accueil > Phytothérapie > Aromathérapie et phytothérapie : tirez le meilleur des plantes

Aromathérapie et phytothérapie : tirez le meilleur des plantes

jeudi 10 novembre 2011

Aromathérapie et phytothérapie : tirez le meilleur des plantes

Toujours à la recherche de bien-être, l’être humain a recours aux bienfaits des plantes que la nature offre en abondance. Aromathérapie ou phytothérapie, en général, les usages se combinent harmonieusement.


Phytothérapie : les bienfaits des plantes dans notre quotidien

Si les vertus des plantes sont connues depuis des siècles, leur usage s’est intensifié dans le monde ces dernières décennies. Pour parfumer tout simplement le linge autrefois, nos grands-mères avaient l’habitude de placer une tige de lavande entre les piles de draps. Actuellement, shampooing, lait de beauté, parfums, soins de la peau et du visage incluent pour la plupart des extraits de plantes. Cela étant, leurs vertus sont multiples, de même pour leur emploi. En cas d’indigestion ou de ballonnements, par exemple, il est fréquent de recourir à une tisane de thym (plante en fleurs), ou de mélisse (melissa officinalis). Les propriétés digestives de ces plantes apportent un soulagement appréciable. En cas de nez bouché par un rhume, une inhalation de feuilles d’eucalyptus aidera l’enrhumé à mieux respirer. Pour ôter la mauvaise haleine, on mâchera des feuilles de persil frais, en plus de bien se brosser les dents.

Aromathérapie : bon usage des huiles essentielles

S’agissant des huiles essentielles, les propriétés (essences) de chaque plante sont fortement concentrées du fait de la distillation. Les huiles essentielles sont donc à manipuler avec précaution. En effet, certaines huiles essentielles peuvent causer des intolérances, voire des allergies chez certaines personnes. Elles doivent toujours être diluées dans une huile végétale ou sur un autre support (miel, pain sec, tisane) notamment en cas d’ingestion. Pour se sentir bien, se déstresser ou se tonifier selon le cas, les huiles essentielles peuvent être diffusées dans l’atmosphère. L’huile essentielle de géranium rosat par exemple est hautement relaxante diffusée dans une pièce. Quelques gouttes d’huile essentielle de basilic (ocimum basilicum), diluées dans une cuillerée d’huile d’olive ou de miel, calmeront l’anxiété le cas échéant. En cas de début de grippe, boire une tisane de thym contribue à renforcer l’organisme : y ajouter une cuillerée de miel contenant une goutte d’huile essentielle de tea-tree, ou au choix, une goutte d’huile essentielle de raventsara.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0