Accueil > Huiles essentielles utilisation > Arrêter de fumer grâce aux huiles essentielles, c’est (...)

Arrêter de fumer grâce aux huiles essentielles, c’est possible

mercredi 12 décembre 2012

Arrêter de fumer grâce aux huiles essentielles, c'est possible

Dans l’objectif d’arrêter la cigarette, de nombreux fumeurs utilisent les huiles essentielles y arriver. Permettant de réduire nervosité, migraines et excès de toux que le sevrage tabagique peut occasionner, les huiles essentielles peuvent effectivement être d’une aide efficace.


Sevrage tabagique et huiles essentielles

Procurant un mieux-être au quotidien, les huiles essentielles sont adoptées par grand nombre d’adeptes de l’aromathérapie pour des massages ou comme remède aux petits maux du quotidien. Dans le cadre d’un sevrage du tabac, elles facilitent la désintoxication en agissant notamment sur les symptômes. L’arrêt du tabac engendre généralement une augmentation de l’appétit, de la fatigue intellectuelle, des maux de tête, toux, insomnie, etc. Une hyper susceptibilité est, en outre, l’un des syndromes les plus courants du sevrage tabagique.

L’administration des huiles essentielles est alors préconisée pour atténuer ces effets négatifs du sevrage. Elles peuvent ainsi se substituer aux traditionnels patchs anti-cigarettes si elles ne sont plus efficaces. Offrant non seulement un remède entièrement naturel, sans nicotine, les huiles essentielles agissent en synergie afin de désintoxiquer les poumons et procurer calme et sommeil réparateur. Vous l’aurez compris, le remède aromatique anti-tabac se composera de plusieurs huiles essentielles. On retrouve généralement l’huile essentielle de menthe, de lavande, de basilic, de myrte, d’aneth, de camomille…

Huiles essentielles de lavande officinale, menthe poivrée et basilic

Dans le commerce, vous trouverez des flacons d’huiles essentielles anti-tabac, dont la composition peut être différente d’une marque à l’autre. Néanmoins, on rencontre le plus souvent la menthe poivrée, la lavande officinale et le basilic dans la plupart des préparations aromatiques. Bon expectorant, l’huile essentielle de menthe élimine efficacement et en douceur les mucosités au niveau des bronches. Tonique et antiseptique général, elle agit contre la fatigue nerveuse et les maux de tête, et son arôme permet de lutter contre la mauvaise haleine.

De par ses propriétés relaxantes et calmantes, l’huile essentielle de lavande officinale, quant à elle, est utile pour combattre le stress ou l’anxiété que l’état de manque entraîne. Amenant ainsi à la détente, elle favorise un bon sommeil. Ayant des vertus similaires, l’huile essentielle de basilic renforce l’action relaxante et apaisante et de l’huile essentielle de lavande. Autrement, l’huile essentielle de myrte peut être ajoutée au remède afin de bénéficier de ses propriétés antitussives ou de l’aneth pour son effet décongestionnant pulmonaire.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0