Accueil > Phytothérapie > Avantages et inconvénients de la phytothérapie

Avantages et inconvénients de la phytothérapie

dimanche 5 juillet 2009

Avantages et inconvénients de la phytothérapie

La phytothérapie est reconnue aujourd’hui comme véritable médecine à part entière.
Nous sommes de plus en plus nombreux à consulter des phytothérapeutes ou tout simplement à demander conseil à son médecin sur les traitements à base de plantes.


Bien avant la médecine généraliste, la médecine par les plantes était utilisée par nos ancêtres depuis plusieurs siècles. Les Egyptiens font partis des premiers à avoir découvert les bienfaits et les vertus médicinales des plantes. Le Fenouil, le Thym et bien d’autres plantes étaient déjà répertoriées comme faisant des « miracles ». La phytothérapie est reconnue aujourd’hui comme véritable médecine à part entière. Nous sommes de plus en plus nombreux à consulter des phytothérapeutes ou tout simplement à demander conseil à son médecin sur les traitements à base de plantes.

L’intérêt de la phytothérapie

La phytothérapie est l’art de traiter des troubles et maux divers par les plantes. C’est en quelque sorte une conjonction de la médecine traditionnelle à la médecine moderne. En effet de nombreux progrès ont été réalisés et l’utilisation des plantes est tout de même différente de l’époque de nos ancêtres. Cette médecine se pratique sous différentes formes et uniquement dans le cas de maladies « bénignes ». Bien sûr, bon nombre de symptômes nécessitent des antibiotiques ou autres traitements lourds. Dans d’autres cas, se soigner par les plantes représente une alternative reconnue par la médecine et dénuée de tout effet toxique pour votre organisme. C’est donc d’autant mieux pour votre corps à longue durée.

En général, tout n’est pas « bon à prendre » dans les plantes. L’on utilise les feuilles, les fleurs ou les bourgeons selon la plante. Celles-ci sont récoltées directement en lieu sauvage ou parfois cultivées dans des conditions optimales pour ne rien perdre de leurs matières premières et principes actifs. Bien sûr avant toute utilisation, celles-ci sont contrôlées minutieusement. L’on vérifie la présence éventuelle de produits toxiques ou germes divers dont elles pourraient être atteintes.
Les méthodes d’extraction des principes actifs sont diverses : cryo-broyage, distillation, action dissolvante de l’eau…

Selon la méthode employée, on arrivera à des contenants différents :

Vous pourrez trouver des traitements sous forme galénique. Ce sont des gélules remplies de poudre aux principes actifs. Leur prise est régulière, en général trois fois par jour.

Attention cette posologie est déconseillée aux enfants.

Il existe également des préparations solubles à base d’alcool qui prendront la forme de teintures mères dans bon nombre de cas. Elles ont l’avantage d’avoir une bonne conservation.

Les préparations par macération sont également fréquentes. Il faut une nuit entière pour arriver au résultat escompté. En décoction, il faudra porter à ébullition de l’eau et laisser infuser plantes ou racines de dix à quinze minutes.
En infusion, verser de l’eau à peine frémissante sur les feuilles ou fleurs de la plante.
Pour finir, vous trouverez des traitements à base d’huiles d’essentielles.

Les inconvénients de la phytothérapie

Bien sûr certaines plantes peuvent s’avérer dangereuses (allant jusqu’à provoquer la mort) mais elles ne vous seront jamais prescrites, rassurez-vous, ou à dose minimale.
De plus, ce sont des traitements qui conviennent rarement aux enfants ; ils seront donc rarement prescrits.

Pour toute information supplémentaire, demandez l’avis à votre médecin traitant ou à votre pharmacien.

Aude Berlencourt


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0