Accueil > Huiles essentielles utilisation > Comment choisir une huile essentielle ?

Comment choisir une huile essentielle ?

mercredi 13 octobre 2010

Comment choisir une huile essentielle ?

Nous savons tous que l’emploi d’une huile essentielle dépend de l’effet souhaité, car chaque huile a sa propre vertu. Mais comment la choisir ?


Reconnaître une bonne huile essentielle

Généralement, deux types d’huile essentielle sont à distinguer. D’abord, certaines huiles essentielles sont utilisées en parfumerie et donc destinées aux produits cosmétiques. Puis, celles fabriquées et réservées pour usage thérapeutique. Ces dernières sont dites de qualité car elles sont plus rares. On ne les trouve normalement que chez un aromathérapeute. Bien évidemment, elles sont donc plus chères mais garantissent les qualités attendues de l’huile essentielle recherchée.

Quelquefois on a la chance de retrouver certaines des huiles à usage thérapeutique sur le marché et on hésite à les prendre. D’après les spécialistes de l’aromathérapie, la consultation de l’étiquette ou de l’emballage est un moyen efficace pour évaluer la qualité d’une huile essentielle. La première information à chercher est l’espèce botanique. Il est d’usage que le genre et l’espèce de la plante à l’origine de l’huile soient mentionnés. Si tel n’est pas le cas, cela peut traduire une négligence ou signifier simplement l’impureté du produit, et dans ce cas, une mauvaise qualité de l’huile.

Les informations importantes sur l’étiquette d’une bonne huile essentielle

Dans certains cas, l’espèce botanique à elle seule peut conduire à la conclusion qu’un produit est de bonne qualité ou non. Pourtant pour en être totalement sûr, il faut également consulter sur l’étiquette, l’organe de la plante dont elle est extraite et le chimiotype. Pourquoi, diriez-vous ? Simplement parce que la composition et la teneur en principes actifs d’une plante varient en fonction de l’organe d’extraction. Par exemple, une essence d’écorce peut généralement être prise par voie interne tandis que celle tirée des feuilles est strictement réservée pour un usage externe.

D’un autre côté, le chimiotype est le plus important des éléments à mentionner sur une étiquette d’huile essentielle. Il s’agit du principe actif contenu par le produit pour qu’il produise les effets thérapeutiques. Il est donc important de le connaître car sa teneur n’est pas la même pour chaque plante. Cultivées différemment, dans un endroit spécial et sous des conditions climatiques différentes, elles ont certainement été récoltées à différentes saisons. Par exemple, récoltée en début de saison, la menthe peut contenir plus de menthone, composant toxique, que de menthol, le principe actif attendu de celle-ci.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0