Accueil > Phytothérapie > La consoude : ses propriétés et bienfaits

La consoude : ses propriétés et bienfaits

lundi 10 août 2015

La consoude : ses propriétés et bienfaits

La consoude est une plante vivace qui vient de l’Asie septentrionale et de l’Europe. Elle pousse particulièrement bien en milieu humide. Étymologiquement, consoude signifie souder ou unifier.


L’allantoïne, la substance active de la consoude

La consoude est riche en allantoïne. Cette substance booste le renouvellement des cellules cutanées et osseuses. Grâce à cet actif, la consoude est recommandée en traitement d’appoint pour soigner les contusions, les fractures et les entorses. Cette plante est aussi utilisée pour mettre fin aux affections dermatologiques, pour ne citer que les cas de furoncles et de psoriasis. Dans les cas de brûlures et de coupures, la consoude est également d’une grande aide.

La consoude contient des tanins, une substance que l’on retrouve dans les crèmes à base de consoude et les macérations huileuses. Les tanins sont efficaces pour une cicatrisation plus rapide et pour assécher efficacement les lésions.

La consoude met fin aux douleurs musculaires

Suite à des mouvements répétés, les muscles peuvent présenter des douleurs insoutenables. Dans ce cas, la consoude est utilisée en tant qu’antidouleur et anti-inflammatoire. Elle permet de dénouer les contractions musculaires, notamment celles qui se forment au niveau du dos. Elle permet aussi de réduire les éventuels gonflements. Lorsque la consoude est destinée à ces usages, elle se présente sous forme de baume. L’application, qui peut se faire plusieurs fois par jour, s’accompagne d’un léger massage. La durée du traitement ne doit pas excéder un mois.

La consoude, un remède contre les maux d’estomac

Cette plante est particulièrement efficace pour soigner les inflammations de la muqueuse gastrique. Ces inflammations se présentent, entre autres, dans les cas d’ulcère et de gastrite. Pour soigner de tels maux, la consoude se prend par voie orale, en infusion. Pour obtenir l’infusion, plongez six feuilles de consoude dans un litre d’eau bouillante. Laissez reposer quelques minutes avant de filtrer. Cette infusion se consomme froide.

Les précautions d’emploi

Lorsque la consoude est consommée par voie orale, un avis médical est alors indispensable. La plante contient des pyrrolizidines, des alcaloïdes qui peuvent causer des dommages importants sur le foie. Le dosage et la durée d’utilisation doivent donc être prescrits par un médecin.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0