Accueil > Phytothérapie > Phytothérapie : les propriétés thérapeutiques des différentes espèces de (...)

Phytothérapie : les propriétés thérapeutiques des différentes espèces de cyperus

vendredi 9 septembre 2011

Phytothérapie : les propriétés thérapeutiques des différentes espèces de cyperus

Le genre cyperus regroupe plusieurs espèces de plantes qui sont largement utilisées dans le domaine de l’artisanat et de la phytothérapie. L’espèce la plus connue est le Cyperus papyrus ou le papyrus, dont les Égyptiens se servaient pour écrire et préparer des remèdes phytothérapeutiques.


Phytothérapie : le genre Cyperus

Les cyperus sont des plantes vivaces monocotylédones qui regroupent environ 500 espèces. Ils appartiennent à la famille des cypéracées. Ils se caractérisent par la longueur de leur tige qui varie en fonction de l’espèce considérée. En effet, le cyperus papyrus nain possède la plus courte tige parmi les cyperus. Sa tige mesure seulement 30 à 45 cm. Par contre, il existe d’autres espèces qui présentent 8 m de hauteur. Les cyperus sont caractérisés par leurs tiges triangulaires. Les feuilles sont raides et engainantes. Elles se trouvent au sommet de la plante. Cette plante peut présenter ou non des fleurs et des rhizomes, selon l’espèce considérée. Ce genre se caractérise aussi par l’habitat qu’il choisit. Les espèces de Cyperus se développent toutes dans les endroits marécageux, au bord des rivières ou de l’eau. Certaines espèces peuvent vivre dans un bassin ou dans l’eau. Toutes les parties tendres de la plante, la partie interne de la tige et les fruits sont comestibles, à l’exception de la racine.

Phytothérapie : les utilisations thérapeutiques des différentes espèces de cyperus

Le cyperus papyrus ou papyrus a une action cicatrisante et détersive. Il est également exploité pour sa propriété tonique, qui agit plus particulièrement sur le système digestif. À part cela, il est diurétique. Il est également indiqué pour prévenir et traiter le cancer. Le papyrus est employé pour soigner les maux des yeux et pour éliminer les fistules. Par ailleurs, le cyperus articulatus lutte contre la convulsion et l’épilepsie. L’extrait de son rhizome est un analgésique efficace. L’espèce cernuus, de son côté, est indiquée pour soigner les maladies mentales. Le cyperus rotundus est à la fois sédatif et fortifiant. Cette dernière propriété est largement exploitée pour lutter contre la fatigue. Dans ce cas, une décoction de rhizomes est utilisée. Cette espèce s’avère également bénéfique pour favoriser les fonctions de l’estomac. En effet, il permet de guérir les maux d’estomac et de la vessie. De plus, il facilite la circulation du sang et stimule les fonctions gastro-intestinales.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0