Accueil > Huiles végétales > Fabriquer des macérâts huileux : suivez le guide !

Fabriquer des macérâts huileux : suivez le guide !

vendredi 3 juillet 2015

Fabriquer des macérâts huileux : suivez le guide !

Les macérâts huileux possèdent différents bienfaits selon les plantes utilisées. Ces produits peuvent être appliqués directement sur la peau ou transformés en baume. La bonne nouvelle est que vous pouvez en fabriquer vous-même. Suivez le guide.


Qu’est-ce qu’un macérât huileux ?

Les macérâts huileux sont également connus sous le nom d’huiles infusées ou de macérations huileuses. Ils s’obtiennent en laissant infuser des plantes sèches ou des parties de plantes dans une huile végétale fine. Cette infusion révèle les principes actifs liposolubles. Les macérâts sont destinés à différents usages. On peut s’en servir pour prendre soin d’une peau desséchée ou grasse, ou pour réaliser des massages. Ils peuvent aussi servir de base pour la création de crèmes et huiles cosmétiques.

Les procédés de fabrication à chaud et à froid

Le macérât s’obtient facilement. Si vous optez pour la macération à froid, commencez par sélectionner les plantes ou les parties de plantes que vous désirez infuser dans l’huile. Placez les plantes dans un contenant en verre que vous aurez pris soin de stériliser. Remplissez le contenant avec de l’huile végétale, puis placez-le à l’obscurité pendant quatre à six semaines. Filtrez le macérât en exerçant une pression sur les plantes, puis conservez-le dans un récipient stérile. Ajoutez de la vitamine E en guise de conservateur.

Le procédé de macération à chaud convient particulièrement si vous désirez obtenir un macérât avec des racines. Comme précédemment, le contenant sera rempli à moitié avec les parties de plantes. Ces dernières seront ensuite recouvertes d’huile végétale. Placez le contenant au bain-marie et laissez mijoter sur feu doux pendant deux heures à peu près. Retirez du feu tout en laissant le contenant dans le bain-marie pendant une heure encore. Après avoir pressé et filtré le macérât, vous pouvez le conserver dans un récipient stérile.

Quelques recettes de macérâts huileux

Le macérât huileux de calendula s’obtient grâce à l’infusion de fleurs de souci des jardins en suivant un procédé de macération à froid. Il est efficace pour soigner des problèmes de peau, tels que les crevasses, les irritations et les coups de soleil. Ce macérât possède des vertus antiseptique et anti-inflammatoire. Vous pouvez l’associer à de la cire d’abeille pour créer un baume. À une cuillérée à café de cire d’abeille, ajoutez 20 ml de macérât. Après un bain-marie, laissez le mélange refroidir pour qu’il durcisse.

Le macérât huileux de carotte donne un joli hâle à la peau et prolonge de bronzage. En outre, il assouplit la peau et favorise sa régénération. Pour obtenir ce macérât, coupez trois carottes en lamelles et laissez les morceaux macérer dans un demi-litre d’huile d’olive. La macération se fera à froid.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0