Accueil > Phytothérapie > Les utilisations thérapeutiques de la ficaire

Les utilisations thérapeutiques de la ficaire

samedi 27 août 2011

Les utilisations thérapeutiques de la ficaire

La ficaire est une plante vivace principalement connue pour guérir l’hémorroïde. Cependant, elle peut être utilisée pour guérir d’autres maladies.


Les caractéristiques de la ficaire

La ficaire ou herbe aux hémorroïdes a pour nom scientifique Ranunculus ficaria. Elle appartient à la famille des Renonculacées. Toutes les parties de la plante sont exploitables à l’exception des tiges. En effet, ces dernières ainsi que les feuilles matures contiennent de la protoanémonine, une substance irritante et toxique. Néanmoins, elle disparaît au cours du séchage et de la cuisson. La racine de la ficaire est renflée, ovoïde et charnue. Ce tubercule contient du tanin, des hétérosides et de l’amidon. En outre, elle contient des alcaloïdes tels que la chélidoine, le cholérythrine, et de la protoanémine qui ont un effet bénéfique pour la peau. Des saponosides sont aussi présents dans la racine de la ficaire. Ces substances constituent les principes actifs de la plante. Il s’agit notamment des hétérosides et de l’hédéragénine. De plus, elle renferme de l’acide oléanique, des triterpènes et de la némoine. D’autre part, les feuilles de la ficaire sont de couleur vert foncé à l’extérieur et plus clair à l’intérieur. Elles sont cordiformes et épaisses. Ces feuilles sont riches en vitamine C. Elles dégagent de l’huile essentielle.

Les principales indications d’utilisation de la ficaire

La ficaire est principalement indiquée pour soigner une hémorroïde douloureuse accompagnée d’envies fréquentes d’aller aux toilettes. Dans ce cas, un cataplasme de feuilles cuites et chaudes est fait. Sinon, il est également possible de préparer une décoction de 15 g de racine dans un demi-litre d’eau. Cette décoction est à consommer à raison de 3 tasses par jour. Une décoction de 20 g de racine pour un demi-litre d’eau peut être aussi appliquée sur l’hémorroïde. À part cela, la ficaire est capable de guérir les tumeurs et les infections anales. Elle peut traiter l’affection du côlon. Elle est préconisée en cas de troubles ou de maladies de la sphère urinaire, comprenant la vessie et les reins. Elle est également indiquée en cas de jaunisse. D’autre part, elle est efficace pour traiter les jambes lourdes. De plus, elle soigne les maladies cutanées comme la galle et le prurit. Dans ce cas, il faut prendre un bain avec des feuilles. Cette plante est aussi recommandée en cas de problème de sécrétions lacrymales, d’enflure articulaire ou d’enflure de la gencive. Enfin, elle est conseillée en cas de trouble circulatoire.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0