Accueil > Phytothérapie > La phytothérapie par le gombo

La phytothérapie par le gombo

mercredi 12 octobre 2011

La phytothérapie par le gombo

Le gombo, également connu sous le nom de fleur d’hibiscus, est un légume fruit très utilisé dans le domaine culinaire. Il est consommé cru en salade, ou cuit pour faire de la soupe. Il possède entre autres des propriétés thérapeutiques non négligeables.


Phytothérapie : les caractéristiques du gombo

Le gombo, dont le nom scientifique est Abelmoschus esculentus, est une plante qui appartient à la famille des malvacées. Il est originaire d’Afrique. Il peut atteindre 2 m de hauteur. Les feuilles, les fleurs et les graines sont les parties utilisées en phytothérapie. Les feuilles sont de couleur verte. Le bord du limbe est dentelé. La feuille est palmatilobée. La face interne est lisse tandis que la face externe est velue. La fleur de la plante est solitaire. Elle est de couleur jaune ou jaunâtre. Le calice est en forme de spathe. Le fruit est une capsule pyramidale dont la forme rappelle celle du piment. Le fruit est long, poilu et pointu.

Le gombo contient de la fibre alimentaire soluble. Elle présente un taux élevé de mucilage. Elle renferme en outre de la quercétine ainsi que de la zéaxanthine. De plus, elle contient de nombreuses vitamines dont, la vitamine K, C, B2, B3, B6 et B9. Des minéraux tels que le manganèse, le magnésium, le fer, le cuivre et le sodium sont également présents au niveau de la plante. Elle présente aussi des acides gras saturés et des protéines.

Les bienfaits du gombo

Le bêta-carotène, la lutéine et la vitamine C, attribuent à la plante une vertu antioxydante. De plus, il est adoucissant, tonique, digestif et émollient. En outre, il possède une propriété antihémorroïdaire. Consommé en salade, il permet de lutter contre l’indigestion et prévient l’incontinence urinaire.

Pour soulager les irritations de la peau, froissez les feuilles dans l’eau afin d’obtenir du liquide gluant. Frottez ce dernier sur votre peau. Pour guérir la constipation, mettez des petits morceaux de gombos encore verts dans de l’eau bouillante. Buvez-en le matin et à midi. Quelquefois, les graines de gombo séchées et réduites en poudre sont infusées quelques minutes dans de l’eau bouillante. Cette infusion est bue à raison de 3 cuillérées par jour. Enfin, les ampoules qui apparaissent sur les mains et les pieds peuvent être éliminées en utilisant les feuilles et les fleurs de gombo mises dans un bain-marie.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0