Accueil > Huiles essentielles > L’huile essentielle d’ail (allium sativum)

L’huile essentielle d’ail (allium sativum)

mercredi 21 juillet 2010

L'huile essentielle d'ail (allium sativum)

L’ail, classé parmi les légumes, repousse certaines personnes en raison de son odeur âcre et de son goût très relevé. Pourtant, les adeptes de la phytothérapie l’apprécient surtout pour son huile essentielle.


Propriétés générales de l’huile essentielle d’ail

L’« allium sativum » qui est l’ail le plus consommé au monde, compte parmi les plantes dont l’huile essentielle détient de nombreuses vertus. Provenant d’Asie centrale, cette espèce d’ail détient de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé lorsqu’elle est écrasée ou coupée en morceaux. L’huile essentielle qu’on en tire possède des vertus d’autant plus nombreuses. Cette substance est particulièrement utilisée pour traiter les problèmes liés au coeur et au sang : hypertension, surplus de mauvais cholestérol, coagulation sanguine ou encore athérosclérose. Elle est également recommandée pour traiter naturellement les problèmes liés aux poumons, tels que la pneumonie et toute autre infection respiratoire.

Vous avez des problèmes de digestion ? Profitez des qualités de l’huile essentielle d’ail qui élimine les vers et traite les troubles intestinaux. Elle constitue également un excellent antiseptique. Votre enfant a une petite blessure ? Vous vous êtes coupé le doigt en préparant un plat ? Une petite goutte d’huile essentielle appliquée à l’aide d’un morceau de coton suffira pour éliminer les bactéries et purifier la plaie. Cette propriété en fait également un remède efficace pour traiter les maladies infectieuses. En médecine générale, l’huile essentielle d’ail est notamment utilisée pour soigner le diabète et l’épaississement du sang ou hémogliase.

Un remède qui s’utilise au quotidien

Au quotidien, l’huile essentielle d’ail s’avère un aromate idéal pour à la fois rehausser le goût de nos préparations culinaires et préserver notre santé. Par ailleurs, elle s’utilise autant par voie orale que par voie cutanée. Ainsi, faites appel aux propriétés de cette huile pour réguler votre tension artérielle, pour fluidifier la circulation sanguine et dynamiser la thyroïde. Toute la famille peut profiter de ses vertus, toutefois, elle est déconseillée pour soigner les bébés, pendant les 3 premiers mois de grossesse ou encore en période d’allaitement.

En usage externe, l’huile essentielle d’ail est déconseillée sur les peaux très sensibles, compte tenu de ses effets caustiques. Néanmoins, sur les autres types de peau elle pourra être employée pour éliminer les cors sur les pieds. Pour des effets immédiats, traitez les durillons et verrues grâce à un pansement d’huile essentielle d’ail et d’une portion d’ail écrasé. Changez de pansement au cours de la journée. Pour les personnes sujettes à l’aérophagie et aux brûlures d’estomac, un avis préalable du médecin est important avant de recourir à cette huile essentielle.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0