Accueil > Huiles essentielles > Huile essentielle d’aneth

Huile essentielle d’aneth

mardi 10 février 2009

Huile essentielle d'aneth

l’huile essentielle d’Aneth combat les gaz intestinaux, ballonnements. Elle est aussi efficace contre les ronflements, les règles douloureuses, contre les coliques et contre les problèmes hépatiques.


L’Aneth (Anethum graveolens)

L’Aneth, plante aromatique à feuilles vert foncé, tire son nom du latin Anethum graveolens. De par son aspect semblable à celui du fenouil, cette plante est communément appelée fenouil bâtard ou faux-anis.
Originaire des régions situées à l’est de la Méditerranée, l’Aneth était utilisée au Moyen Age pour se protéger des mauvais sorts. Symbole de vitalité pour les Romains, elle était également présente dans la pharmacopée égyptienne.

En outre, il faut savoir que l’Aneth appartient à la famille des ombellifères. Elle possède des tiges creuses atteignant 90 centimètres de haut. Ses minuscules fleurs jaunes apparaissent en été tandis que les fruits ovales renfermant deux petites graines deviennent bruns à maturité. De ses fruits et de ses feuilles, on tire une huile essentielle employée en phytothérapie.

Notons par ailleurs que cette plante pousse surtout sur les terrains riches et ensoleillés. Néanmoins, elle s’adapte également aux jardins des régions tempérées et peut même résister au gel.

Bienfaits et vertus de l’Aneth ?

L’Aneth est réputée pour son feuillage duveteux décoratif ainsi que pour sa saveur piquante et anisée, mais aussi et surtout pour ses propriétés stimulantes, digestives et antispasmodiques. Elle est administrée tantôt par voie interne, tantôt par voie externe.

Utilisée dans l’entretien de la dentition, cette plante nettoie en profondeur les dents et les gencives, enrayant ainsi la prolifération de bactéries responsables des infections de gencives et des caries. Aussi, il est conseillé aux gens qui sont aux prises avec des rages de dents de mâcher des feuilles d’Aneth afin de combattre la douleur.

Par ailleurs, une décoction de vin blanc additionné d’Aneth peut servir pour le brossage quotidien des dents. Pour une haleine fraîche, une décoction de graines d’Aneth utilisée comme gargarisme fera l’affaire.

D’une part, l’Aneth permet de soulager l’aérophagie, de lutter contre la dyspepsie nerveuse, de faire baisser la fièvre quand elle est prise sous forme d’infusion. Elle peut faire cesser le hoquet, stimuler l’appétit et peut même donner un regain de libido ou d’énergie. Dans les cas de rétention d’eau, de spasmes gastriques, de surplus de poids, ou d’ulcères et de vomissements, il est conseillé de boire une infusion d’Aneth, 2 à 3 fois par jour.

Utiisation de l’huile essentielle d’aneth

De plus, ajoutée à la tisane, l’huile essentielle d’Aneth combat les gaz intestinaux et les ballonnements. Elle est aussi efficace contre les douleurs menstruelles, contre les coliques et contre les problèmes hépatiques.

D’autre part, pour faire stopper les ronflements, il suffit de verser quelques gouttes d’huile essentielle d’Aneth sur un morceau de tissu déposé sur l’oreiller.

Notons en outre que l’Aneth joue un rôle non négligeable dans la gastronomie. A cet effet, ses graines parfument les pâtisseries et les ragoûts tandis que ses feuilles aromatisent les légumes, les poissons et les sauces.

Contre-indications et précautions

Au cours de la grossesse, l’huile essentielle d’Aneth peut être toxique pour l’enfant à venir. De ce fait, les femmes enceintes doivent l’utiliser avec beaucoup de prudence et de circonspection.

Par voie interne, l’Aneth doit être administrée conformément aux prescriptions médicales (doses, fréquence des prises…), et ce, sous la supervision d’un aromathérapeute.

Enfin, l’huile essentielle d’Aneth doit être conservée dans un milieu sec et frais, hors de la portée des enfants.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0