Accueil > Huiles essentielles > L’huile essentielle d’armoise

L’huile essentielle d’armoise

mardi 16 novembre 2010

L'huile essentielle d'armoise

Classée parmi la grande famille des plantes médicinales, l’armoise renferme également une huile essentielle aux nombreux bienfaits thérapeutiques. Zoom sur l’huile essentielle d’armoise encore peu connue.


L’armoise, une plante médicinale

De son nom latin, « artemisia vulgaris », l’armoise est une plante originaire du Népal. Actuellement, il est possible d’en rencontrer un peu partout dans le monde. D’une forme similaire à l’absinthe, l’armoise est une plante qui pousse en touffes sur les bords de chemin de forêts ou près d’un ruisseau. Elle était appelée « ponema » du temps des Gaulois. En plus de son appellation classique, à savoir « l’armoise », elle est aussi appelée « artémise », « l’herbe royale » ou « l’herbe aux cent goûts ». Désormais classée dans la catégorie des plantes médicinales, l’armoise est en fait une plante vivace dont la racine est ligneuse, fibreuse et rampante. La tige, elle, peut atteindre jusqu’à 1,5 mètre. Et en botanique, elle est listée dans la famille des astéracées ou des composées. Les racines, les fleurs, les feuilles..., toutes les parties de l’armoise recèlent des vertus, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle connaît un succès en aromathérapie et en phytothérapie.

L’huile essentielle d’armoise

Ce qui fait la particularité de l’armoise, c’est notamment l’huile essentielle qu’elle contient. Elle est obtenue par distillation complète à la vapeur d’eau des feuilles et des tiges de l’armoise. Elle a de nombreuses propriétés thérapeutiques. C’est un bon antiparasitaire, un cicatrisant et un ténifuge efficace. En plus de ses propriétés médicinales, l’essence d’armoise est surtout reconnue pour son pouvoir à réguler le cycle menstruel et des règles. Elle est conseillée aux femmes, en cas de syndrome prémenstruel, de règles douloureuses, irrégulières ou peu abondantes. Elle estompe ainsi les troubles qui surviennent en général avant la période des règles : prise de poids, gonflement des seins, irritabilité... Parmi les fonctions curatives que propose l’huile essentielle d’armoise, son pouvoir tonique, fébrifuge, et stomachique en fait partie. Enfin, quelques gouttes de cette huile versées dans les chaussures permettraient d’estomper la fatigue pendant la marche. Pour ses propriétés antispasmodiques, l’huile d’armoise agit efficacement contre les maux de ventre et les douleurs viscérales.

Utilisations de l’huile essentielle d’armoise

Pour profiter de toutes ces propriétés curatives, l’essence d’armoise peut être prise en infusion, ou alors appliquée en massage sur l’abdomen, sur le thorax, ou sur toutes les parties douloureuses. Attention à ne pas l’utiliser à forte dose, car elle possède un caractère toxique. Plus que les autres huiles essentielles, l’huile d’armoise est dangereuse par une importante présence de thuyone. En théorie, son utilisation est autorisée sous contrôle médical. De la même façon, elle est fortement déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux enfants et aux personnes âgées. Elle est même suspectée d’être abortive... Elle est également interdite aux sujets épileptiques. Il est nécessaire de demander l’avis d’un médecin ou le conseil d’un pharmacien, eux seuls sont aptes à vous indiquer la marche à suivre pour une utilisation correcte de l’huile d’armoise. Attention aussi à ne pas l’utiliser pure sur la peau, il est en effet essentiel de la diluer avec une autre huile végétale par exemple. Enfin, il est à noter qu’en France, l’huile essentielle d’armoise se vend exclusivement en pharmacie.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0