Accueil > Huiles essentielles > Huile essentielle d’aunée – Inula helenium

Huile essentielle d’aunée – Inula helenium

jeudi 16 avril 2009

Huile essentielle d'aunée – Inula helenium

On reconnaît beaucoup de propriétés à l’aunée. Sa première qualité est son pouvoir tonifiant pour le corps humain. Ensuite dans le système respiratoire, il peut jouer un rôle expectorant, aidant ainsi à un meilleur fonctionnement.


La plante

L’aunée fait partie de la famille des Asteraceae. Elle trouve son origine en Asie mais l’aunée a été bien vite adoptée par l’Europe. C’est une plante vivace et herbacée dont la hauteur varie de 80 à 150 cm mais peut atteindre parfois 250 cm. Bien ancrée au dessous d’une tige dressée, sa racine, le rhizome est de couleur gris brun avec de nombreuses rides. La feuille épousant la forme du lancéolé est dentée avec une des faces un peu velues. La fleur, d’une couleur jaune est entourée de capitule d’un diamètre variant de 6 à 8 cm. L’aunée est aussi connue sous le nom de Lionne, Œil de cheval ou Enule-campagne.
L’appellation Inula helenium sera un hommage à Hélène qui tenait une branche d’aunée au moment où elle fut enlevée !
L’huile essentielle d’aunée est extraite de sa racine. Elle est aussi appelée camphre d’aunée ou hélénine. Elle se compose essentiellement d’éléments dont les formules chimiques ont comme radical la lactone.

Les bienfaits de l’huile essentielle d’aunée

On reconnaît beaucoup de propriétés à l’aunée. Sa première qualité est son pouvoir tonifiant pour le corps humain. Ensuite dans le système respiratoire, il peut jouer un rôle expectorant, aidant ainsi à un meilleur fonctionnement. Notamment elle est antitussive. L’huile essentielle d’auné est fort recommandée pour la bronchite catarrhale mucopurulente. Elle aide aussi à combattre les affections dues aux diverses bactéries. C’est ainsi qu’elle est en même temps anti-infectieuse, antibactérienne et antifongique. D’autre part, l’aunée possède la faculté de stimuler la sécrétion biliaire et ses apports dans le système digestif facilitent énormément les taches de l’estomac.
De plus, elle est indiquée également pour les verminoses. Ses usages dans le diurétique en fait un complice de choix pour soulager fréquemment la vessie.

Précautions d’emploi - l’utilisation de l’huile essentielle d’aunée

L’utilisation à une dose abusive de l’huile essentielle d’aunée pourrait entraîner des nausées qui peuvent aboutir à des vomissements. Il faut éviter aussi de l’administrer pour les sujets présentant des mastopathies et pour les personnes atteintes du cancer du sein. . En outre, l’huile essentielle d’aunée étant allergisante, limiter ses utilisations en trans-cutanée. De même, il ne faut pas la mettre en contact avec des enfants de bas âges. En effet, l’huile essentielle d’aunée fait partie des huiles essentielles qui devraient être vendues uniquement dans les pharmacies, suivant prescription médicale. Car un surdosage, même involontaire, est cause d’une neurotoxicité dont les conséquences seraient désastreuses. Alors évitez l’automédication avec l’huile essentielle d’aunée.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0