Accueil > Précautions d’utilisation et dangers > Huiles essentielles et animaux de compagnie : les précautions à (...)

Huiles essentielles et animaux de compagnie : les précautions à prendre

mercredi 28 mars 2012

Huiles essentielles et animaux de compagnie : les précautions à prendre

S’il est de plus en plus courant d’utiliser les huiles essentielles chez les animaux, cela ne peut se faire sans tenir compte des conseils des professionnels. Suivez le guide afin d’éviter les faux pas.


Huiles essentielles et animaux : jouer la sécurité avant tout

Lorsqu’on se décide à traiter son animal de compagnie avec de l’huile essentielle, il faut toujours garder à l’esprit que ce dernier n’a pas le même niveau de tolérance que l’être humain et qu’il présente un mécanisme de guérison complètement différent. En effet, conçu avec la faculté de s’automédicamenter par les plantes et diverses herbes ainsi que par leur salive, les animaux peuvent réagir de manière négative face à un traitement à l’aromathérapie. Il faut donc rester très vigilant lorsqu’il s’agit de traiter son chien, son chat ou son cheval avec les huiles essentielles. La règle générale reste la même : utilisez uniquement les huiles recommandées par un professionnel et avec parcimonie.

Utilisation des huiles essentielles chez le chat et précautions

L’aromathérapie n’est pas tellement conseillée pour les chats, car ils possèdent un foie délicat et fragile qui ne leur permet pas de métaboliser correctement les essences. Le plus grand risque dans ce cas est que l’animal n’élimine pas les toxines, ce qui pourrait engendrer une accumulation de ces dernières et avoir des conséquences irréversibles sur sa santé. La meilleure solution reste l’utilisation d’hydrolats, mais là encore, il est primordial de demander l’avis d’un professionnel, qu’il soit aromathérapeute ou vétérinaire holistique. Sinon, il est possible d’avoir recours sans danger à l’huile essentielle chez le chat pour se débarrasser de ses puces. Dans ce cas, verser une à deux gouttes d’huile de lavande sur son collier anti-puces est la meilleure solution.

L’huile essentielle et le chien : demander avant tout son approbation

Avant de pouvoir utiliser de l’huile essentielle pour traiter son chien, certains spécialistes conseillent de lui demander son approbation. En d’autres termes, il s’agit de voir si l’animal apprécie ou non l’essence. Grâce à son instinct, ce dernier peut savoir ce qui est bon ou mauvais pour lui. Après avoir sélectionné avec un spécialiste quelques huiles essentielles adaptées au cas de l’animal, il faut que ce dernier choisisse celle qu’il préfère. Pour cela, il suffit de lui faire sentir les différentes huiles et de voir sa réaction. Tant que l’animal ne manifeste pas une réaction extrême en tentant de se débattre ou de s’enfuir, on peut considérer qu’il accepte l’essence.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0