Accueil > Huiles essentielles > Huile essentielle de cumin

Huile essentielle de cumin

samedi 29 mai 2010

Huile essentielle de cumin

Le cumin est une épice largement utilisée pour rehausser subtilement la saveur des aliments. Il est connu depuis l’antiquité dans les pays du Maghreb et compte parmi les ingrédients de base de nombreux plats locaux. Ses feuilles, ses graines et ses racines, ainsi que son huile essentielle sont réputées pour leurs nombreuses vertus thérapeutiques.


Le cumin, plus qu’une épice

Outre son rôle primordial dans la gastronomie, le cumin est également connu pour ses propriétés médicinales. Il est notamment utilisé en herboristerie pour soigner les troubles digestifs : flatulences, crampes, dyspepsie et ballonnements. Son huile essentielle principalement extraite des graines par entraînement à la vapeur produit également les mêmes effets thérapeutiques. Elle se présente sous la forme d’un liquide mobile arborant une teinte jaune pâle et dégageant une senteur épicée et aromatique puissante. On lui attribue principalement des propriétés carminatives (expulsion des gaz intestinaux), anti-inflammatoires et analgésiques (atténue la douleur), mais aussi des propriétés calmantes et antispasmodiques.

L’huile essentielle de cumin ou Cumimum cyminum est couramment conseillée dans les traitements de la dyspepsie (trouble de la digestion), de l’aérophagie (accumulation d’air dans l’œsophage et l’estomac) et pour les douleurs à l’épigastre (région au-dessus de l’abdomen). Son action contre les flatulences et la constipation est également avérée. À part les troubles d’ordre digestifs, l’huile essentielle de cumin entre aussi dans les traitements contre l’insomnie et l’anxiété grâce à ses propriétés calmantes. Son action anti-inflammatoire se constate surtout dans les cas d’asthme et de bronchite asthmatiforme. Par ailleurs, l’huile essentielle de cumin entre dans la composition de divers remèdes contre l’hyperthyroïdie, les oreillons, l’arthrite, les rhumatismes et les hépatites.

Précautions et mode d’emploi

À l’instar de la majorité des huiles essentielles naturelles, l’huile essentielle de cumin est constituée de composés biologiques et chimiques particulièrement concentrés notamment des terpènes, des aldéhydes et des alcools. Son usage doit donc être régulé par une posologie bien déterminée notamment au niveau de la quantité, de la fréquence d’utilisation et de la voie d’administration. Une huile pure peut présenter un niveau de toxicité élevé si elle est ingérée directement ou appliquée directement sur la peau. Généralement, l’huile essentielle de cumin doit être fortement diluée pour être utilisée, sous peine de provoquer des irritations. Elle ne doit être appliquée en aucun cas sur les muqueuses et près des yeux. Son usage n’est pas recommandé en période grossesse.

Pour un usage externe, l’huile essentielle de cumin est diluée à l’aide des huiles végétales de massage courantes notamment l’huile d’amande douce, l’huile d’argan ou encore l’huile de bourrache. Généralement, 5 à 10 gouttes suffisent pour une cuillerée d’huile de massage. Pour une plus grande quantité, on diluera 5 ml d’huile essentielle dans 60 ml d’huile de massage. Cette composition servira surtout au massage de l’abdomen et des régions douloureuses. Pour combattre les troubles digestifs, il est conseillé d’ingérer un mélange d’huile essentielle de cumin diluée dans une tasse d’eau tiède. Cinq gouttes suffisent pour une prise. Son usage est préconisé environ quinze minutes avant les repas. Par voie orale, elle permet également de stimuler l’appétit ou encore de détendre le système nerveux.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0