Accueil > Huiles essentielles > Les effets indésirables des huiles essentielles

Les effets indésirables des huiles essentielles

mercredi 8 juin 2011

Les effets indésirables des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont des substances naturelles pourvues d’une multitude de bienfaits. Sachez cependant que leur usage peut entrainer de nombreux effets pouvant être néfastes pour l’organisme.


Découvrez la liste des huiles essentielles toxiques

Les huiles essentielles peuvent être mortelles si elles ne sont pas utilisées comme il le faut. Seuls les spécialistes du domaine peuvent donc en faire usage. Les plus dangereuses sont les huiles essentielles de bouleau jaune, de gaulthérie, de menthe pouliot, de moutarde, de thuya, de sauge, de camphre, d’officinale, d’origan, d’amande amère, d’arnica, d’estragon et d’anis vert. N’utilisez jamais ces huiles essentielles sans la supervision d’un spécialiste, surtout si vous êtes enceinte ou allaitante. En effet, en plus de leurs effets néfastes sur le corps en général, ces substances ont la faculté de traverser le placenta et d’affecter le lait maternel.

Les huiles essentielles allergisantes et photosensibilisantes

Certaines huiles essentielles contiennent des molécules qui favorisent les réactions allergiques. Ces molécules se forment souvent lors du stockage du produit. Il s’agit du cinnamaldéhyde et des hydroperoxydes. Les huiles essentielles contenant des terpènes provoquent aussi des allergies graves, pouvant être fatales. L’huile essentielle de térébenthine en est un exemple. Pour ce qui est de l’effet photosensibilisant, il s’agit surtout des huiles essentielles d’agrumes. Les furano-coumarines qu’elles contiennent laissent des taches de couleur foncée sur la peau. Ainsi, avant toute utilisation, vérifiez bien la liste des excipients indiqués sur le flacon.

Les huiles essentielles neurotoxiques, hépatotoxiques et néphrotoxiques

Les huiles essentielles d’arbre à thé, de wintergreen et de Calamus sont réputées pour leur propriété cancérigène. Elles peuvent endommager les reins et le foie en l’espace de quelques heures seulement. Les huiles de Pennyroyal, de Tansy, de moutarde et de Wormwood sont, quant à eux, de véritables facteurs de confusion mentale, d’hémorragie utérine, de troubles pulmonaires et même d’arrêt cardiaque. Les huiles essentielles d’amande amère, de térébenthine, de thuya, d’origan, de gaulthérie, et de camphre peuvent provoquer des vertiges, des étourdissements, des irritations cutanées ou encore des troubles du système nerveux. Vu le danger auquel vous vous exposez, n’hésitez donc pas à demander l’avis d’un professionnel avant de faire usage de ces huiles.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0