Accueil > Huiles essentielles > L’huile essentielle de cumin

L’huile essentielle de cumin

mardi 17 mars 2015

L'huile essentielle de cumin

Le cumin, de son nom scientifique cuminum cyminum, est une plante herbacée de la famille des Apiacées.La plante est originaire de l’Orient c’est-à-dire la Syrie et les Indes, mais certains auteurs lui attribuent une origine égyptienne. L’utilisation de ses vertus date depuis plus de 5 millénaires chez les Nord Africains et les Grecs qui en faisaient un médicament.


Véritable produit de luxe et d’une rareté extrême, l’huile de cumin a aussi des qualités aromatiques qui servent en cuisine. L’huile est extraite de la plante par hydrodistillation des graines dont l’intérieur est rempli d’une poudre jaune orangée dégageant une puissante odeur.

Composée essentiellement de cuminaldéhyde à 27%, l’huile comporte également d’autres composés comme 18% de gamma-terpinène, 17% d’alpha-terpinen- 7-al, 13% de gamma-terpinen-7-al, 13% de bêta-terpinène et 6% de para-cymène. Ces composants lui confèrent une action tonique sur la digestion. L’huile de cumin a un rôle antispasmodique et combat efficacement les entérocolites dus à des spasmes ainsi que l’aérophagie. Elle est également reconnue comme apéritive car le fait d’en ingérer stimule fortement l’appétit. Elle s’administre à une dose d’une à deux gouttes après un repas copieux pour faciliter la digestion. Une ou deux gouttes suffisent aussi pour aromatiser la charcuterie ou le chili con carne. L’huile de cumin possède des vertus anti-inflammatoires prouvées dans le traitement des arthrites et des maladies ostéo-articulaires d’origine rhumatismale. Dans ce cas, elle s’applique sur la peau en dilution avec une huile de massage. En diffusion, elle a un effet sédatif et combat l’insomnie. Cette propriété est surtout active lorsqu’elle est mélangée à de l’essence d’agrume.

L’huile de cumin ne convient pas aux femmes enceintes car certains de ses composants peuvent avoir des effets nocifs sur le fœtus. Elle est aussi formellement proscrite aux femmes qui allaitent car elle passe rapidement dans le lait maternel, ce qui pourrait mettre l’enfant en danger. Enfin, tout enfant de moins de 5 ans ne devrait pas en prendre, que ce soit par voie orale ou par voie externe en massage. La même précaution est à prendre chez le sujet âgé dont le métabolisme est déjà précaire. En fait, l’utilisation excessive de l’huile essentielle de cumin comporte des effets secondaires néfastes sur le système nerveux central. Cette huile ne doit donc pas être utilisée pure sur la peau. Elle ne doit en aucun cas entrer en contact avec les yeux et les muqueuses du fait de sa forte pénétrance.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0