Accueil > Huiles essentielles > Huile essentielle de gaulthérie couchée

Huile essentielle de gaulthérie couchée

mercredi 9 juin 2010

Huile essentielle de gaulthérie couchée

La gaulthérie couchée est un arbuste qui pousse dans les forêts d’Amérique du Nord, notamment au Canada mais on en trouve aussi en Chine. D’octobre à mars, ses baies rouges s’avèrent être des fruits croustillants. La gaulthérie couchée procure une huile essentielle très recherchée pour ses bienfaits.


L’huile essentielle de gaulthérie couchée traite certaines maladies

Nommée aussi thé de bois ou Wintergreen, la gaulthérie couchée ou Gaultheria procumbens constitue un petit arbre aux fleurs estivales blanches. Cette plante fait partie de la catégorie des plantes médicinales. Une fois séchée, elle arrive à faire baisser la fièvre et à calmer les douleurs articulaires. Elle se consomme généralement en infusion mais dans certaines régions, elle est également mâchée. Obtenue par la distillation des feuilles par la vapeur d’eau, l’huile essentielle de gaulthérie couchée est très présente dans l’aromathérapie et la médecine sportive.

Les premières vertus de cette huile ont été découvertes par les indiens d’Amérique il y a fort longtemps. Elle servait à réduire la fièvre. La particularité de cette huile réside dans sa teneur en salicylate de méthyle qui la compose à 99%. Cette forte densité permet de traiter les problèmes musculaires comme les tendinites ou le lumbago. Aujourd’hui, l’huile essentielle de gaulthérie couchée traite aussi les problèmes de rhumatisme, d’arthrose ou d’arthrite. Elle est également connue pour son pouvoir d’assurer la régénération du foie faisant d’elle ce qu’on appelle un stimulant hépatique.

Huile essentielle de gaulthérie couchée, l’alliée des sportifs

L’huile essentielle de gaulthérie couchée s’avère excellente pour accompagner les sportifs. Très utilisée en aromathérapie et en massage à des fins traitantes ou relaxantes, l’huile essentielle de gaulthérie couchée est généralement diluée avec de l’huile essentielle d’eucalyptus, de romarin ou de basilic pour être plus efficace. Elle est par exemple utilisée pour préparer les muscles à l’effort avant les compétitions. Après les exercices et les efforts intenses effectués par les sportifs, elle détend les muscles et apaise les douleurs.

Comme la plupart des huiles essentielles, l’huile issue de la gaulthérie couchée a des vertus relaxantes. En utilisant cette huile en massage sur les tempes, on peut réduire les maux de tête : il n’est donc pas étonnant que cette huile soit devenue le premier ingrédient des baumes et crèmes pour les sportifs. Il est également possible de l’appliquer sur la peau après l’avoir associée à l’huile essentielle de macadamia ou de jojoba. Toutefois, l’avis d’un spécialiste est nécessaire pour chaque utilisation car une trop grande quantité peut s’avérer toxique aux personnes allergiques au salicylate. Elle reste déconseillée aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 6 ans.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0