Accueil > Huiles essentielles > Bons à savoir sur les huiles essentielles et les essences

Bons à savoir sur les huiles essentielles et les essences

lundi 11 avril 2011

Bons à savoir sur les huiles essentielles et les essences

Nous avons toujours tendance à mélanger les essences et les huiles essentielles. Bien qu’elles soient semblables sur plusieurs points, elles présentent des nuances que nous devons reconnaître pour ne pas nous faire tromper.


Les points communs entre les huiles essentielles et les essences

Les huiles essentielles et les essences ne disposent pas d’une texture huileuse. Elles ne laissent donc pas des traces de gras lorsqu’elles sont versées sur une surface quelconque. Toutefois, même si elles diffèrent des huiles végétales, elles ne sont pas solubles dans l’eau. Elles en restent à la superficie et doivent être diluées dans du lait en poudre ou dans une base neutre si l’on veut qu’elles soient dissoutes dans l’eau de bain par exemple.

Elles peuvent toutes les deux servir à des fins thérapeutiques grâce à leur constitution. Leurs bienfaits sur l’organisme ne dépendent pas de leur catégorie, mais plutôt des plantes dont elles sont originaires. N’oubliez surtout pas que les huiles essentielles, aussi bien que les essences, doivent faire l’objet d’une attention particulière avant toute utilisation chez des sujets fragiles comme une femme enceinte, une femme qui allaite, un enfant de moins de dix ans, ou une personne de plus de 60 ans.

Les différences entre les huiles essentielles et les essences

La différence la plus frappante se situe au niveau du système d’extraction. En effet, les huiles essentielles s’obtiennent par la distillation des racines, des feuilles, de la tige, ou des pétales d’une plante aromatique comme le gingembre, le thym, ou l’eucalyptus. Par contre, l’essence est fabriquée par extraction des particules de zestes d’agrumes. On parle donc d’essence lorsque la substance est issue du zeste de citron, de pamplemousse, d’orange, de mandarine, de bergamote, ou de clémentine.

Le second point de différence est que les essences sont photosensibilisantes. Ce qui n’est pas le cas des huiles essentielles. Cela signifie que les essences peuvent provoquer des réactions indésirables si vous vous exposez au soleil après une application cutanée, pure ou diluée de ladite substance. Enfin, si les huiles essentielles peuvent se conserver plus de cinq ans, les essences, quant à elles, ne peuvent pas être gardées plus de deux ans.


2008-2014 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0