Accueil > Huiles essentielles > Les effets curatifs de l’huile essentielle d’eucalyptus

Les effets curatifs de l’huile essentielle d’eucalyptus

vendredi 30 mars 2012

Les effets curatifs de l'huile essentielle d'eucalyptus

L’huile essentielle d’eucalyptus présente de nombreux intérêts en médecine, en parfumerie, en savonnerie, mais aussi en hygiène. Découvrez les effets curatifs de cette huile essentielle utilisée depuis l’Antiquité pour soulager bien des maux.


Les caractéristiques de l’huile essentielle d’eucalyptus

Possédant une odeur forte, cette huile essentielle se trouve dans les divers tissus de l’arbre, notamment dans les feuilles. Seules les feuilles et l’huile essentielle sont utilisées dans le domaine médical. Selon la variété des arbres, les essences d’eucalyptus ont des compositions différentes. Ils peuvent être à cinéol, à terpène ou à citronellal. Les huiles essentielles à cinéol sont médicinales tandis que les autres sont plutôt employées en parfumerie, dentifrices et savonnerie.

À noter que la feuille ne contient qu’une très faible quantité d’huile essentielle. Cette quantité ne dépasse pas les 3% et doit être extraite à l’aide d’un alambic spécial.

Les effets curatifs de l’eucalyptus

La feuille entière de l’eucalyptus est astringente. En effet, en externe comme en interne, elle provoque un resserrement des tissus. De plus, elle possède une action antidiabétique due à la présence des tanins.

Par contre, l’huile essentielle ne contient pas de tanins. Elle a donc des effets différents. Ni astringente, ni antidiabétique, elle est en revanche très utile pour combattre les affections respiratoires. Cette huile essentielle soulage les irritations, calme la toux et fluidifie les expectorations bronchiques. D’autre part, elle est utile pour soigner les affections fébriles et broncho-pulmonaires, comme les inflammations du nez et de la gorge, la grippe, la sinusite, le rhume, l’asthme et la bronchite aigüe.

Comment utiliser l’huile essentielle d’eucalyptus ?

L’huile essentielle d’eucalyptus se diffuse rapidement à travers les muqueuses et la peau. Ainsi, l’on peut l’inhaler ou la respirer pour soulager les bronches et les poumons. L’application sur la peau se fait principalement au niveau de la colonne vertébrale, des plis du coude, du plexus solaire, du front, de la nuque et des plantes des pieds.

L’usage interne par absorption digestive est très délicat et demande de la prudence. Il vaut mieux demander conseil auprès d’un spécialiste avant de vous lancer dans cette action.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0