Accueil > Précautions d’utilisation et dangers > Femmes enceintes et huiles essentielles : précautions et conseils

Femmes enceintes et huiles essentielles : précautions et conseils

mercredi 12 septembre 2012

Femmes enceintes et huiles essentielles : précautions et conseils

Il est souvent dit que les femmes ne peuvent pas profiter des bienfaits des huiles essentielles durant leur grossesse. Si ce conseil est valable pour les trois premiers mois de gestation, il existe quelques essences que l’on peut utiliser, mais des précautions sont à prendre pour éviter tout risque. Voici quelques précautions et conseils essentiels pour une grossesse épanouie grâce aux bienfaits des plantes.


Jamais d’huiles essentielles durant les trois premiers mois de grossesse

De par le caractère lipophile de la majorité des huiles essentielles, il existe un risque élevé de leur intégration par l’embryon en développement. Il est donc essentiel de s’abstenir d’en utiliser durant les trois premiers mois de grossesse.

Des essences à proscrire pendant la grossesse

Il existe plusieurs catégories d’huiles essentielles qui ne peuvent être utilisées durant les neuf mois de grossesse. On proscrira notamment les essences qui contiennent des phénols, des cétones et les aldéhydes. Pour votre achat, assurez-vous auprès d’un spécialiste que l’essence que vous désirez acquérir ne contient aucun de ces composés.

À partir du quatrième mois

À partir du quatrième mois de grossesse, il existe quelques huiles essentielles selon les symptômes qui se présentent. Si la nausée persiste au-delà du troisième mois, ce qui arrive assez souvent lors du premier enfant notamment, on peut choisir l’huile d’écorce de cannelle, de clou de girofle ou encore d’estragon. L’essence de marjolaine des jardins permet de favoriser le sommeil et de lutter contre l’anxiété. Contre la grippe, seule l’huile de ravensara peut être utilisée.

Ne pas dépasser la dose prescrite

De par les bienfaits qu’on en tire et des compositions qu’on effectue à la maison, il est parfois tentant de dépasser légèrement les doses indiquées pour bénéficier des effets décuplés. Si cette pratique est déjà risquée en temps normal, elle est dangereuse pour une femme enceinte. Il convient donc de suivre scrupuleusement les doses prescrites. En cas de doute, demandez conseil à un médecin ou un pharmacien.

Lorsqu’on utilise des produits cosmétiques

Certains produits cosmétiques intègrent une ou plusieurs variétés d’huiles essentielles, dont certains contiennent des principes actifs néfastes pour l’embryon ou le fœtus. Lorsque vous achetez un produit, vérifiez scrupuleusement chaque composant pour éviter d’entrer en contact avec une essence dangereuse.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0