Accueil > Huiles essentielles > L’huile essentielle de Myrrhe

L’huile essentielle de Myrrhe

mardi 19 octobre 2010

L'huile essentielle de Myrrhe

Arbre originaire de la Somalie, la myrrhe permet la production d’une huile essentielle excellente pour le maintien de la santé. Tour d’horizon sur les caractéristiques de cette essence aromatique.


Les constituants de l’huile essentielle de myrrhe

Arbre de la famille des burséracées, la myrrhe, de son appellation scientifique commiphora myrrha, est un végétal épineux produisant des feuilles aux senteurs aromatiques et des fleurs de couleur blanche. L’arbre pousse dans des milieux déserts et arides de la Somalie, de l’Arabie ou encore autour de la Mer Rouge. La myrrhe produit une gomme-résine de couleur marron, un produit fortement utilisé pour la fabrication de médicaments naturels en médecine douce ou encore pour l’élaboration de produits cosmétiques. La gomme-résine est à employer un quart d’heure au plus tard après extraction, afin d’éviter sa solidification.
Elle est aussi l’élément utilisé pour la production d’huile essentielle de myrrhe. Cette dernière s’obtient par la distillation totale à la vapeur d’eau de cette gomme oléo résineuse séchée par les soins des aromathérapeutes prenant en charge la fabrication de l’essence aromatique. Le liquide obtenu est d’une teinte jaune ambrée. Il est collant et dégage une senteur boisée. De sa forte teneur en curzérène découlent ses propriétés anti-inflammatoires. L’[a] de myrrhe contient également des sesquiterpènes et de béta-élémène. Ces constituants biochimiques lui procurent des vertus dermatologiques, aphrodisiaques et immunostimulantes.

Indications et mode d’utilisation de l’huile essentielle de myrrhe

L’huile essentielle de myrrhe est une essence aromatique bienfaisante pour la santé de l’homme. Le produit a des propriétés antibactériennes, antifongiques et virulicides. C’est également un aphrodisiaque puissant et un produit dermatologique. L’huile essentielle est indiquée pour la désinfection d’une plaie, le traitement des allergies et la diarrhée. Elle est encore proposée pour le traitement de l’asthénie sexuelle et de l’éjaculation précoce, le traitement de l’angine et des maladies dentaires, l’élimination des douleurs musculaires, le traitement des troubles respiratoires…
Étant un produit permettant de lutter contre les allergies, l’huile essentielle de myrrhe n’intègre quasiment pas de constituants pouvant nuire à la santé de la peau. Malgré cela, il est nécessaire de demander l’avis d’un aromathérapeute avant l’usage du produit. Pour toute utilisation externe, l’huile essentielle de myrrhe est à mélanger avec de l’huile végétale de laurier noble ou de lavande aspic. Pour l’utilisation interne, elle se dilue avec du miel. On la consomme aussi en diffusion ou en inhalation. Pour le traitement de l’angine ou l’entretien de la dentition, elle peut être utilisée en gargarisme.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0