Accueil > Huiles essentielles > Huile essentielle de myrte

Huile essentielle de myrte

mercredi 26 mai 2010

Huile essentielle de myrte

Le myrte est un arbrisseau pouvant atteindre 2 à 3 mètres de haut. Très odorant, il appartient à la famille de l’eucalyptus et du giroflier et pousse dans le bassin méditerranéen. L’écorce des tiges de myrte dégage une odeur particulière. Très utilisée au XVIe siècle, la distillation de ses fleurs et de ses feuilles donnait une eau appelée « eau de l’ange » préconisée pour les problèmes de peau et de psoriasis. Buisson sacré des Perses, le myrte symbolise également l’amour, la jeunesse, la beauté, la virginité et l’immortalité.


L’huile essentielle de myrte et ses propriétés

L’huile essentielle de myrte est idéale pour purifier les voies respiratoires. Ces principales indications concernent les maladies respiratoires et le système urinaire. En plus de permettre une action marquée à l’instar du sapin ou de la térébenthine, le myrte est mieux supporté par les estomacs fragiles. Son huile essentielle favorise le sommeil, traite les infections des voies respiratoires comme la sinusite. Sa substance particulière, le myrtol chasse les douleurs et les difficultés respiratoires. Elle est utilisée pour traiter les bronchites aigües et chroniques.

L’huile essentielle de myrte est ainsi reconnue pour ses propriétés antiseptiques auprès des voies respiratoires, de l’appareil génital, mais également pour ses effets tonifiants, cicatrisants et désinfectants sur la peau. Si cette huile est peu courante, elle permet de nettoyer la peau en profondeur et d’éliminer l’acné. Elle est adaptée aux enfants pour sa douceur et son parfum agréable. Globalement, l’huile essentielle de myrte est calmante et apaisante. De couleur jaune orangé, elle se caractérise par une odeur camphrée et mentholée.

Utilisation de l’huile essentielle de myrte

En usage externe, l’huile essentielle de myrte peut-être appliquée sur le thorax et le dos afin d’éliminer les infections pulmonaires. Pour les sinusites et les angines, appliquez-la sur le cou et les sinus. Pour les problèmes urinaires, l’huile s’applique sur le bas du dos. Et enfin, pour les problèmes de peau, il faut appliquer l’huile sur les dermatoses. L’huile essentielle de myrte purifie et assainit l’air. Elle possède aussi des vertus cosmétiques : cet antirides naturel revitalise les peaux sèches. Elle peut-être utilisée en diffusion dans l’air, le bain, pour les massages et inhalations.

Cette huile est en synergie avec l’eucalyptus, le sapin, le citron, le géranium. Comme toute huile essentielle, l’huile de myrte est proscrite aux femmes enceintes ou qui allaitent et aux enfants en bas âge. En cas de doute, demandez conseil à votre médecin. Évitez aussi le contact avec les yeux et les muqueuses. Une utilisation prolongée de cette huile peut générer une irritation des muqueuses nasales. Il ne faut donc pas dépasser les doses recommandées et la conserver dans un endroit sec, à l’abri de la chaleur et de la lumière.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0