Accueil > Phytothérapie > Le séné (cassia angustifolia) : vertus et utilisations

Le séné (cassia angustifolia) : vertus et utilisations

jeudi 14 juin 2012

Le séné (cassia angustifolia) : vertus et utilisations

De la famille des caesalpiniacées, le séné ou cassia angustifolia est un arbuste qui mesure entre 50 et 150 cm. Cette plante originaire de la corne de l’Afrique vit essentiellement dans les régions chaudes, notamment dans les pays tropicaux, subtropicaux et subdésertiques.


Les caractéristiques du séné

Le séné renferme des dérivés naphtaléniques, des dérivés anthracènes et des flavonoïdes. Il est réputé pour ses vertus laxatives : il provoque notamment d’importants mouvements de contractions musculaires au niveau des parois du tube digestif, hydrate considérablement les selles, les rendant plus molles et plus faciles à évacuer au bout de 10 heures. Le séné possède aussi des propriétés purgatives, diurétiques et cholagogues. Il est essentiellement recommandé pour la purge intestinale, en cas de constipation occasionnelle et d’hémorroïde.

Une recette de tisane au séné

Les fruits séchés et les feuilles du séné sont utilisés en phytothérapie. Pour réaliser une tisane avec cette plante en cas de constipation occasionnelle, il faut compter une cuillerée à café de fruits de séné pour 200ml d’eau. Pour la préparation, il faut porter l’eau à ébullition avant d’y ajouter les fruits de séné. Après 10 minutes d’infusion, il ne reste plus qu’à filtrer le mélange et à boire une tasse avant de se coucher le soir.

Précaution d’utilisation

L’utilisation du séné ne doit pas excéder 10 jours, au risque d’en être dépendant ou de provoquer la maladie des laxatifs. Une faiblesse musculaire ainsi que des troubles au niveau du rythme cardiaque sont aussi susceptibles d’apparaître. Si le séné est consommé de manière abusive, il peut provoquer des irritations ou rendre les selles trop liquides. Du sang et de l’albumine peuvent même être constatés dans les urines. Le séné peut également être à l’origine d’une crampe gastro-intestinale si la dose consommée est trop importante.

Les contre-indications du séné

Le séné est déconseillé en cas d’inflammation intestinale aiguë, d’appendicite, d’occlusion intestinale et de colite ulcéreuse. Sa prise est aussi contre-indiquée en cas de déshydratation sévère et de douleurs abdominales d’origine inconnue. Les enfants de moins de 12 ans ainsi que les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas en consommer sous quelque forme que ce soit.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0