Accueil > Huiles essentielles > Sans soucis avec l’huile essentielle de souci

Sans soucis avec l’huile essentielle de souci

mercredi 23 juin 2010

Sans soucis avec l'huile essentielle de souci

La fleur surnommée « l’épouse du soleil » détient plusieurs propriétés bénéfiques pour notre santé quoiqu’en laisse penser son nom usuel : le souci.


L’huile de souci guérit vos soucis

Calendula officinalis, pot Marigold ou encore la « fiancée d’été », le souci est une fleur comestible que l’on apprécie en salade ou comme ingrédient dans certains plats de poisson. Vêtu d’une robe jaune-orangé, le souci possède des vertus antifongiques et antiseptiques. C’est-à-dire qu’elle élimine diverses sortes de champignons et bactéries qui attaquent notre organisme. Originaire du bassin méditerranéen, cette plante est entre autre cultivée pour son huile essentielle, qu’elle renferme cependant en petite quantité. Ce qui en fait une huile essentielle rare. Extraite de ses pétales par distillation, elle s’utilise en usage interne et externe.

Pour soigner vos blessures, foulures et petites inflammations cutanées, utilisez-la sous forme de cataplasme. Ce dernier sert également à guérir les hémorroïdes et à atténuer les varices. En inhalation, cette solution vous règle tous vos soucis : problèmes d’anxiété, nervosité, panique et soigne même les tocs ou troubles obsessionnels compulsifs. Ses effets sont assurés que vous l’employiez en tant que produit de massage ou produit de bain aromatique. Par voie orale, l’huile essentielle de souci soigne de nombreuses infections. Utilisez-la pour améliorer la qualité de votre peau, pour soigner les douleurs musculaires et rhumatismes, diverses sortes d’infections et troubles de la bile, telles que la cholangite et la cholécystite.

Des crèmes fait maison avec l’huile essentielle de souci

Compte tenu de son statut de remède anti-anxiété et anti-nervosité, l’huile essentielle de souci est particulièrement efficace pour les femmes en période de ménopause. Aussi, elle aide à rétablir le cycle menstruel en cas de problèmes d’aménorrhée chez les jeunes femmes. On retrouve cette huile dans certaines crèmes de soin pour la peau. Vous pouvez même en fabriquer une chez vous. Pour cela, versez petit à petit les gouttes d’huile essentielle de souci à votre crème végétale, en remuant le mélange continuellement, jusqu’à ce que la crème prenne la consistance qui vous plaît.

Une note importante est qu’il ne faut pas confondre ce souci de Méditerranée et le souci d’origine africaine ou tagete, ce dernier étant une plante toxique. Pour sa part, l’huile essentielle de calendula officinalis désinfecte les plaies, active le renouvellement des cellules de la peau, puis contribue au bon fonctionnement des intestins et de la bile, équilibre le système nerveux ainsi que les activités hormonales chez la femme. Enfin, l’huile essentielle de souci est un excellent anti douleur qui protège les muscles et les os. Ne nous laissons pas abuser par son nom !


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0