Accueil > Phytothérapie > Quelles plantes utiliser en cas d’infections urinaires (...)

Quelles plantes utiliser en cas d’infections urinaires ?

lundi 24 juin 2013

Quelles plantes utiliser en cas d'infections urinaires ?

Se retrouver à la merci d’une infection urinaire est un véritable cauchemar pour ceux et celles qui en sont victimes. Afin d’éviter qu’elle ne devienne récidive, des solutions naturelles font bien des preuves. Détails sur le mode d’emploi des plantes anti-cystiques.


La canneberge, la plante miraculeuse

D’une manière générale, une cystite se définit par la présence naturelle de germes intestinaux dans l’urètre. Quand ils ne sont pas normalement évacués par l’urine, ils sont en concentration et provoquent des infections. Contenant des proanthocyanidines A, la canneberge empêche la propagation de l’infection tout en inhibant la multiplication des bactéries dans la vessie. Elle existe sous forme de sachets à diluer dans l’eau pour un traitement de 20 à 60 jours. Vous pouvez en prendre un verre le matin et le soir. Pour le même résultat, la canneberge se présente également sous forme de jus de fruits dont la quantité journalière à boire est de 250 à 500 ml.

La bruyère, un excellent désinfectant

Comme la vessie demande à être souvent nettoyée pour guérir d’une infection urinaire, la bruyère agit comme un véritable désinfectant. Grâce à la présence d’éricodine, l’organisme peut facilement lutter contre les germes intestinaux ou vaginaux dès l’apparition des premiers signes. Cette plante diurétique renferme également des actifs anti-inflammatoires dont les tanins et les flavonoïdes qui soulagent les douleurs provoquées par l’infection. La recette est simple : dans une tasse et demie d’eau, préparez une décoction de 1 cuillère à soupe de sommités fleuries de bruyère et faites bouillir 3 minutes et infuser pendant 10 minutes supplémentaires. Faites le pendant 3 jours jusqu’à ce que les symptômes disparaissent.

La busserole, un autre remède très efficace

La busserole comme la bruyère sera prise dès les premiers symptômes de l’infection urinaire. Principal agent désinfectant, l’arbutoside présent en grande quantité dans la plante purifie les voies urinaires et stoppe toute multiplication bactérienne. Dès que vous sentez des signes de la cystite, préparez au plus vite la recette magique. Dans un verre d’eau, diluez 15 à 20 gouttes de teinture-mère de busserole. Une prise de deux à trois fois par jour est recommandée jusqu’à la disparition des symptômes. Pour la busserole comme pour la bruyère, toutes personnes présentant une insuffisance rénale se priveront d’en consommer à moins d’un avis médical.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0