Accueil > Phytothérapie > La phytothérapie par l’ipéca

La phytothérapie par l’ipéca

mercredi 10 août 2011

La phytothérapie par l'ipéca

Le Carapichea ipecacuanha ou ipéca est une plante utilisée depuis longtemps au Brésil. À l’origine, il servait à lutter contre les nausées, mais il possède d’autres vertus curatives.


Une plante sauvage à propriété thérapeutique

L’ipéca est un petit arbuste qui se développe à l’état sauvage dans la forêt humide d’Amérique du Sud. Il appartient à la famille des Rubiacées. Ses feuilles sont de couleur vert clair. Elles sont oblongues et courtement pétiolées. Ses fleurs sont des capitules de couleur blanche. Ses fruits sont des baies minuscules de couleur rouge. La racine de la plante est marquée par des anneaux grossiers. C’est la partie souterraine de la plante, également désignée sous le nom de racine brésilienne qui est utilisée en phytothérapie. C’est dans la racine que les principes actifs se concentrent, dont les alcaloïdes, tels que l’émétine et la céphéline. La racine renferme aussi des matières minérales, de l’amidon, du tannin et du glucoside. Par conséquent, la plante possède de nombreuses propriétés. L’ipéca est à la fois un expectorant, un vomitif et un émétique. En plus, il est astringent et décongestionnant. Il possède un effet antitussif et hémostatique.

Les principales indications

L’ipéca est indiqué pour lutter contre la dysenterie et la nausée. Il est aussi préconisé pour combattre toute forme d’affection, de maladies et d’encombrement respiratoire. Il est efficace pour lutter contre la bronchite aiguë et chronique. Il est aussi recommandé pour guérir les toux grasses ou sèches. D’un autre côté, il peut être utilisé pour soigner la coqueluche et les toux spasmodiques. Il est très utile en outre pour baisser la fièvre et les suffocations. De plus, sa propriété vomitive est exploitée en cas d’intoxication. Il est très actif pour vider l’estomac d’une personne ayant ingéré un stupéfiant. L’ipéca est aussi recommandé pour traiter les pathologies gastro-intestinales ou gastro-entérologie. Il peut être employé si le sujet manque d’envie de boire. Enfin, il est préconisé en cas de maladies gynécologiques. En effet, il peut soulager les symptômes causés par le ménométrorragie tels que l’écoulement sanguin abondant qui apparaît pendant la menstruation et les saignements utérins qui ont lieu en dehors de règles. L’ipéca peut être utilisé par les femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que par les enfants. Cependant, il faut boire beaucoup d’eau.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0