Accueil > Phytothérapie > Phytothérapie : la thérapie par l’acanthe

Phytothérapie : la thérapie par l’acanthe

vendredi 23 septembre 2011

Phytothérapie : la thérapie par l'acanthe

L’acanthus mollis, communément appelé patte d’ours ou acanthe, est une plante utilisée comme ornement en raison de la forme de ses feuilles et de sa fleur. Elle possède également des vertus thérapeutiques considérables.


Phytothérapie : les caractéristiques de l’acanthe

L’acanthe est une plante vivace qui appartient à la famille des acanthacées. Toutes les parties souterraines et aériennes de la plante sont utilisées dans le domaine phytothérapeutique. La hauteur de la plante en général est de l’ordre de 80 cm. Néanmoins, quand elle se développe dans un environnement favorable, elle peut atteindre jusqu’à 1,50 cm de hauteur. Sa racine, de couleur blanche, est charnue. Elle a un goût amer. Ses feuilles sont de couleur vert sombre et luisant. Elles sont molles et présentent des échancrures profondes qui leur donnent une forme de patte d’ours. Ses fruits sont des capsules de couleur brune et lisses. Elles enveloppent deux à quatre graines.

La plante entière contient des sels minéraux, du glucide et du mucilage. À part cela, elle renferme du tannin et des substances amères. La présence de ces composants attribue à la plante des propriétés diurétique, vulnéraire et émolliente. De plus, l’acanthe est apéritive, cholérétique, anti-inflammatoire, cicatrisante et conique.

Comment utiliser l’acanthe en phytothérapie ?

L’acanthe est utilisée pour lutter contre les irritations, plus particulièrement contre l’irritation viscérale, et les problèmes digestifs. En outre, elle est indiquée pour combattre la tuberculose pulmonaire, la diarrhée ainsi que l’insuffisance biliaire. Elle guérit également les angines. De plus, l’acanthe permet de soigner les problèmes d’articulations. À part cela, cette plante s’avère bénéfique pour la peau. Grâce à ses propriétés anti-inflammatoire et émolliente, elle est efficace pour guérir les blessures et les brûlures. Elle est aussi préconisée en cas de piqûre d’insecte et de contusion.

La décoction de la plante est recommandée pour soigner les brûlures et les problèmes cutanés. Pour ce faire, prenez 15 g d’acanthe pour un litre d’eau bouillante, pendant 10 minutes. Appliquez la décoction sur la zone cible. Cette préparation peut également être utilisée en compresse afin de traiter le traumatisme articulaire ou encore l’entorse. En gargarisme, la plante peut traiter l’angine. D’un autre côté, l’infusion d’acanthe est recommandée pour combattre les problèmes digestifs.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0