Accueil > Phytothérapie > Phytothérapie - Angélique - Angelica archangelica

Phytothérapie - Angélique - Angelica archangelica

jeudi 9 avril 2009

Phytothérapie - Angélique - Angelica archangelica

Angélique (Angelica archangelica, Angelica archangelica semen, Angelica sylvestris semen)


Qu’est ce que l’Angélique ?

Appartenant à la famille des ombellifères, l’Angélique tire son nom du latin Angelica archangelica, Angelica archangelica semen, Angelica sylvestris semen, selon qu’elle soit Angélique racines, Angélique semences ou Angélique sylvestre semences. Elle est également appelée Angelica Root ou Angelica Seed. La grande angélique est connue sous le nom de Angelica atropurpurea.

L’Angélique peut atteindre 2 mètres de hauteur avec sa tige creuse, ses feuilles très vertes et ses fleurs blanc-vert. Elle abonde sur les terrains humides et ombragés. Par ailleurs, il est à noter que certaines Angéliques sont de jardin, d’autres sont sauvages. Pour ce qui est de l’angélique sauvage qui se distingue de l’angélique de jardin par sa tige plus fine et violacée, celle-ci pousse en Europe : dans les marécages et au bord des cours d’eau et. Par contre, la grande angélique, dont la racine est violette, croît en Amérique du Nord. Ressemblant aux ombellifères toxiques, l’Angélique sauvage et la grande angélique risquent d’être confondues avec ces dernières. Aussi, la plus grande prudence est de mise avant toute consommation.

Feuilles, graines ou racines d’Angélique : toutes ont des vertus thérapeutiques. Qui plus est, les racines sont comestibles. Les graines sont utilisées pour aromatiser les alcools, en particulier la Bénédictine.

Quelles sont les vertus de l’Angélique ?

L’Angélique est principalement composée de Phellandrene, de pinene, de limonene, de linalol et de borneol. Cette plante, réputée favoriser la longévité, peut être préparée en infusion, en décoction ou ajoutée à la tisane.

Elle peut également être administrée par voie externe. Consommées sous forme d’Infusion ou de tisane, les feuilles, les graines ou les racines d’Angélique sont efficaces comme traitement préventif de l’asthme.

Ces genres de breuvages sont également indiqués dans une foule d’autres affections comme la bronchite, la congestion nasale et pulmonaire,… De plus, ces boissons cALMent les maux de tête, les vertiges ainsi que les migraines.

En outre, trempée dans du vin blanc pendant un certain temps, l’Angelica aide à traverser un moment de déprime en donnant un regain d’énergie. Il est à remarquer que les tiges d’Angélique macérées dans de l’eau-de-vie ont des vertus digestives. Un petit verre consommé avant repas stimule l’appétit.

Consommé après repas, il favorise la digestion et l’évacuation des gaz intestinaux. Administrées par voie externe, quelques gouttes d’huile essentielle d’Angélique diluée dans quelques gouttes d’huile de transport, ajoutées à l’eau du bain, cALMent les douleurs imputables aux rhumatismes ou aux règles.

L’huile essentielle d’Angélique peut également servir d’huile à massage.

Contre-indications et précautions

La consommation d’Angélique est contre-indiquée chez les personnes souffrant de diabète et chez les femmes enceintes, étant donné que pendant la grossesse, l’huile essentielle peut s’avérer toxique pour l’enfant à venir.

Par ailleurs, il est recommandé de respecter les doses prescrites, sinon, l’Angélique aura un effet pervers. En effet, consommée outre mesure, elle devient hyperstimulante, agissant ainsi sur le système nerveux central, causant la fatigue, et partant l’abattement ou même la dépression.

Enfin, n’oublions pas que cette huile essentielle est photosensible. Ce qui requiert au moins deux précautions :
- l’huile essentielle d’Angélique doit être conservée dans un milieu sec et frais, hors de la portée des enfants
- les parties du corps sur lesquelles cette huile essentielle est appliquée ne doivent pas être exposées au soleil dans les prochaines 24 heures


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0