Accueil > Phytothérapie > Phytothérapie et diabète

Phytothérapie et diabète

samedi 2 janvier 2016

Phytothérapie et diabète

La phytothérapie s’avère d’une aide précieuse en cas de diabète. Certaines plantes recèlent de vertus incroyables qui aident les diabétiques à lutter ou mieux vivre avec cette maladie.


La feuille d’eucalyptus

Certaines propriétés de la feuille d’eucalyptus aident à réduire le taux de sucre dans le sang, qu’elle soit consommée sous forme de gouttes, de teinture mère ou d’infusion. Elle peut être ingérée sous forme d’infusion, à raison de 3 tasses par jour.

Faites infuser une cuillerée à café de feuilles séchées d’eucalyptus dans de l’eau bouillante pendant une dizaine de minutes.

Si vous préférez l’huile essentielle d’eucalyptus, 2 à 3 gouttes à raison de 3 fois par jour suffisent. Quant à la teinture mère, 50 gouttes à la même fréquence apportent les mêmes résultats.

La feuille de myrtille

Outre l’infusion de feuilles séchées d’eucalyptus, celle à base de feuilles de myrtille apporte aussi les mêmes bénéfices. Ces feuilles renferment du glucoquinine, qui a aussi des propriétés hypoglycémiantes. Ce breuvage peut être réalisé avec 10 g de feuilles de myrtille qu’il faut laisser infuser dans un litre d’eau. 2 à 3 tasses bues quotidiennement apporteront les effets escomptés.

La feuille d’olivier

La feuille d’olivier est très bénéfique pour les personnes atteintes de diabète. Elle permet non seulement de réduire le taux de sucre dans le sang, mais aussi l’hypertension artérielle à laquelle sont généralement sujets les diabétiques. Elle peut être ingérée en infusion, mais ses effets sont plus importants quand elle est prise sous forme de poudre de feuilles cryobroyées ou d’extrait hydro alcoolique.

La baie de Goji

La consommation de baie de Goji, riche en magnésium et chrome, permet de réguler le taux de sucre dans le sang. Ce fruit originaire de Chine est aussi un précieux allié pour les diabétiques, car il contribue à réduire leurs envies de sucre.

La cannelle

La cannelle, qui contient un composé appelé methylhydroxychalcone polymère, permet de faire baisser la glycémie ainsi que le taux de cholestérol. Une demi-cuillerée à consommer régulièrement apporte des résultats assez probants après quelques semaines de cure seulement.

La momordique ou la margose

La poudre ou l’extrait de momordique ou concombre sauvage contribue à la régularisation de la glycémie. Toutefois, ses effets sont plus importants quand elle est consommée sous forme de poudre.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0