Accueil > Phytothérapie > Faciliter le transit intestinal grâce à la phytothérapie

Faciliter le transit intestinal grâce à la phytothérapie

samedi 16 janvier 2016

Faciliter le transit intestinal grâce à la phytothérapie

Les plantes laxatives douces guérissent tous les cas de constipation. Cependant, les plantes stimulantes sont réservées au soulagement des constipations qualifiées d’occasionnelles. Leurs propriétés naturelles et notamment laxatives facilitent le transit intestinal.


Le pissenlit

Pris en infusion, le pissenlit favorise le transit intestinal grâce à ses propriétés laxatives. Ce breuvage se prépare facilement puisqu’une cuillerée à café de racines séchées est à infuser dans une tasse d’eau bouillante. N’hésitez pas à en boire une tasse trois fois dans la journée. Une autre forme très concentrée, contenant l’intégralité du pissenlit est présentée en Sipf (Suspensions Intégrales de Plantes Fraîches). La dose est d’une demi-cuillère à café, à prendre 2 fois par jour.

Le psyllium ou ispaghul

Cette fibre naturelle soluble se présente sous forme de flocons ou de poudre. En règle générale, ses effets ne sont ressentis qu’après quelques jours de traitement. La préparation maison consiste à tremper 10 g de psyllium dans 10 cl d’eau tiède durant quelques minutes. Buvez sans attendre le mélange, suivi ensuite d’un verre d’eau. Cette prise est à renouveler 1 à 3 fois par jour en fonction de la gravité de la constipation.

L’aloès

Cette plante, un purgatif puissant, ramollit les selles et est recommandée pour les cas de constipation occasionnelle. Utilisée sous forme de latex, la sève jaune et amère est extraite de la partie extérieure de ses feuilles. Disponible en poudre et en dragées, la prise recommandée est de 50 à 200 mg de latex le soir, avant de se coucher. En fonction des résultats obtenus, il faut débuter par de petites doses et les augmenter progressivement. Il faut signaler que les enfants de moins de 12 ans ainsi que les femmes enceintes et allaitantes ne doivent pas recourir à l’aloès en cas de constipation.

L’huile de ricin

La prise d’huile de ricin à jeun s’avère particulièrement efficace contre les constipations ponctuelles. Son effet purgatif, grâce à l’acide gras qu’elle contient, entraîne la formation des sels de sodium. Il faut prendre 1 à 2 cuillerées à café, soit 5 à 10 g pour les adultes, mais les enfants ainsi que ceux qui souffrent de calculs biliaires ne doivent pas utiliser l’huile de ricin.

En cas de doute, n’hésitez pas à consulter un médecin ou demander conseil à un pharmacien.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0