Accueil > Phytothérapie > Les différentes utilisations de la phytothérapie au quotidien

Les différentes utilisations de la phytothérapie au quotidien

jeudi 4 août 2011

Les différentes utilisations de la phytothérapie au quotidien

La phytothérapie est une branche de la médecine douce qui apporte beaucoup à la santé et au bien-être. Le fait de se soigner par la méthode naturelle, notamment les plantes, procure de nombreux avantages. Pourtant, certaines idées reçues font que la phytothérapie est souvent sous-estimée en termes d’efficacité et c’est vraiment dommage, car elle est d’une grande utilité si l’on en juge les différents types d’usage possible.


Utilisation de la phytothérapie pour soigner l’apparence

La phytothérapie est en réalité une partie de la naturopathie qui porte surtout sur l’utilisation des plantes pour soigner certains maux ou remédier à certains problèmes. La phytothérapie ou soin par les plantes regroupe différentes formes d’administration, à savoir l’infusion, la tisane, la décoction, le cataplasme … Pour vous donner un bref aperçu de l’efficacité de cette procédée, nous allons vous citer quelques plantes utilisées en phytothérapie avec leurs vertus thérapeutiques respectives.

Les plus connues sont la vigne rouge pour ses vertus veinotoniques qui permettent de lutter contre la rétention d’eau qui est à l’origine de la peau d’orange et de la sensation de jambes lourdes ; le millepertuis et le calendula sont préconisés dans le traitement des problèmes cutanés tels que les pellicules, l’eczéma, l’acné et toutes les sortes d’irritation pouvant attaquer la peau.

Venir à bout des maux courants et pathologies complexes par le biais de la phytothérapie

La phytothérapie s’avère être très efficace dans le traitement de certains troubles ponctuels tels que les migraines, douleurs menstruelles, les troubles digestifs, les rhumes, les douleurs dentaires et autres. Ces maux dits bénins disparaissent aussitôt après une tasse d’infusion de thym (ballonnement), de valériane (maux de tête), de citron (rhume) ou encore un peu de girofle pour soulager les douleurs aux dents.

La phytothérapie, bien que souvent dénigrée pour son caractère assez subtil, peut aussi faire des miracles. Elle peut par exemple soigner l’herpès ou encore les bronchites. Certes, la phytothérapie n’est pas en mesure d’égaler la médecine traditionnelle en ce qui concerne les maladies graves. Toutefois, elle peut très bien être utile pour son action complémentaire au traitement allopathique. La phytothérapie permet ainsi de mieux vivre un traitement médical, d’en apaiser le stress et les douleurs occasionnés par le biais de simples tisanes réconfortantes. Pour n’en citer que l’infusion d’aubépine qui est un excellent anxiolytique. La phytothérapie est d’ailleurs recommandée pour les personnes suivant des traitements délicats comme la chimiothérapie.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0