Accueil > Phytothérapie > Prévenir et traiter la cystite grâce à la phytothérapie

Prévenir et traiter la cystite grâce à la phytothérapie

mercredi 22 février 2012

Prévenir et traiter la cystite grâce à la phytothérapie

Inflammation de la vessie qui handicape plus particulièrement les femmes, une cystite peut être traitée de manière 100 % naturelle. Il suffit de connaître les plantes utilisées en remède, mais aussi celles que l’on consomme à titre préventif.


Prévenir la cystite grâce à la canneberge et aux airelles rouges

Les cystites peuvent être évitées rien qu’en buvant beaucoup d’eau, à raison d’un litre et demi par jour. La vitamine C est également efficace pour réduire le risque d’inflammation. Cependant, cela ne suffit pas toujours. Pour aider l’organisme contre l’apparition des inflammations et selon les principes de base de la phytothérapie, on peut faire appel aux vertus de la canneberge ou cranberries. Consommé en gélule ou en jus, cette plante permettrait de limiter l’adhérence des bactéries sur les cellules contenues dans les voies urinaires. C’est donc un préventif idéal, au même titre que les airelles rouges. Également utilisées pour prévenir les cystites, les baies d’airelles rouges ont pour fonction de désinfecter les voies urinaires et jouent le rôle d’astringent. On les consomme en jus. Pour profiter pleinement des effets de ces deux plantes préventives, il est toutefois nécessaire de suivre un traitement régulier.

Traiter la cystite grâce au citron, au bouleau et à l’aide d’une tisane anticystite

Avant d’opter pour les plantes, soulignons que l’eau est un excellent remède pour se débarrasser plus facilement des cystites. Dès l’apparition des symptômes, boire un verre d’eau toutes les heures permet d’augmenter le volume urinaire et d’évacuer plus rapidement les bactéries responsables de l’inflammation. Sinon, le citron s’avère très efficace pour traiter les cystites. Le remède s’obtient en ajoutant une cuillère à soupe de jus de citron à de l’eau bouillante. Toutes les deux heures, boire 60 ml de ce breuvage refroidi serait bénéfique. Par ailleurs, le bouleau, en tant que désinfectant des voies urinaires, peut lutter contre les cystites. On peut profiter de ses effets sous forme de gélule ou en tisane préparée à partir de ses feuilles séchées. Enfin, on peut soigner la cystite grâce à une tisane à base de 25 grammes de feuilles de bouleau, de 45 grammes de raison d’ours et de 30 grammes de racine de réglisse.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0