Accueil > Phytothérapie > Les vertus du soja

Les vertus du soja

jeudi 24 janvier 2013

Les vertus du soja

Tofu, lait de soja ou encore miso, toutes les manières sont bonnes pour consommer du soja et profiter de ses vertus et ses qualités nutritionnelles. Anti-cholestérol, anti-douleur, réduction des risques de cancer du sein ou de l’estomac… tels sont entre autres ces bienfaits tant appréciés chez le soja.


Le soja, des graines aux vertus exceptionnelles qui nous viennent de Chine

Pour comprendre les actions bénéfiques du soja sur notre santé, il faut aller au cœur de sa composition. Le soja est réputé pour faire diminuer la proportion de cholestérol dans le sang en raison de son excellent profil lipidique. Cette légumineuse originaire de Chine contient en effet peu d’acides gras saturés, les lipides responsables d’un taux de cholestérol élevé. Elle est par contre généreuse en gras insaturés, les omégas 3 et 6 que l’organisme humain ne peut produire, et pourtant nécessaires à la formation des membranes des cellules du cerveau.

Ces acides gras essentiels, en synergie avec les vitamines B permettent, en outre, de prévenir les maladies coronariennes. Autres éléments composant le soja, les phyto-oestrogènes ou isoflavones (des hormones végétales dont les caractéristiques sont proches de celles secrétées chez la femme) auraient des effets inhibiteurs sur le développement des cancers de l’utérus, du sein et de la prostate. Les isoflavones se révèlent aussi être un bon catalyseur pour réduire les bouffées de chaleur inhérentes à la ménopause. Sa forte teneur en calcium, notamment dans le lait de soja, contribue à la sauvegarde du capital osseux.

Le soja est aussi anti-douleur

À ces vertus déjà connues du soja s’ajoutent d’autres propriétés tout aussi intéressantes à savoir. On cite ses qualités d’anti-douleur, en agissant surtout sur les inflammations. D’autres études confèrent encore au soja une action préventive contre la formation de calcul rénal. Si certaines de ces vertus sont parfois mises en doute, on ne reconnaît pas beaucoup de contre-indications à la consommation soja.

Hypoallergénique, car ne contenant pas de lactose, le lait de soja ou tonyu peut pratiquement être bu par tous, même ceux souffrant d’intolérance aux protéines animales que renferme le lait de vache. Néanmoins, compte tenu de sa richesse en isoflavones, le soja ne devrait pas être donné aux enfants de moins de 3 ans. De même, les femmes enceintes n’en abuseront pas en limitant leur consommation au minimum.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0