Accueil > Huiles essentielles > Attention à la toxicité des huiles essentielles

Attention à la toxicité des huiles essentielles

mardi 8 février 2011

Attention à la toxicité des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont certainement les produits les plus prisés dans domaine de la médecine douce. Bien qu’elles soient bénéfiques pour la santé, elles peuvent être toxiques si nous ne les utilisons pas à bon escient.


La toxicité des huiles essentielles

Les huiles essentielles sont dangereuses lorsqu’elles contiennent des phénols et des aldéhydes. Il s’agit entre autres des huiles essentielles de menthe, de marjolaine, de sarriette, de niaouli, de clous de girofle, de cannelle de Ceylan, de thym et de basilic exotique. En effet, si elles ne sont pas diluées, ces huiles essentielles peuvent causer de sérieuses infections cutanées. Elles détruisent également les muqueuses et irritent les yeux.

Certaines huiles essentielles provoquent des réactions allergiques graves. Les huiles essentielles de mélisse, de pin, de mousse de chêne, de menthe, de cannelle et de litsée en font partie. Les réactions allergiques peuvent se manifester dans l’immédiat comme elles peuvent survenir trois à cinq jours après le contact de la peau avec le produit. Ces manifestations peuvent apparaître sous plusieurs formes, allant des démangeaisons à une éventuelle dépigmentation totale de la peau, ou encore l’apparition de prurits et de plaques.

Toxicité des huiles essentielles : d’autres symptômes à part le contact cutané

Il n’y a pas que le contact direct avec la peau qui peut induire à des réactions allergiques mortelles. Il se trouve que les agents allergènes sont également transmissibles par inhalation. Une exposition continue aux huiles essentielles à forte teneur en aldéhydes et en phénols est donc risquée. La personne, même si elle n’est pas asthmatique, peut présenter des problèmes de respiration à cause de l’irritation des muqueuses nasales et des voies respiratoires.

Il se peut également qu’une huile essentielle ait été absorbée par inadvertance. Selon la dose ingérée et de la qualité de la substance, la personne peut tomber dans un coma profond. La survenue d’une mort subite est également probable. Une inflammation des poumons peut aussi avoir lieu, vu que les huiles essentielles fluides peuvent atteindre les voies respiratoires lorsqu’elles sont avalées. Enfin, sachez que les huiles essentielles de citron, de bergamote et d’orange amère deviennent toxiques sous l’effet de la lumière.


2008-2014 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0