Accueil > Phytothérapie > Les effets bénéfiques du troène sur la santé

Les effets bénéfiques du troène sur la santé

mercredi 5 décembre 2012

Les effets bénéfiques du troène sur la santé

Plante aux aspects décoratifs uniques lorsqu’elle compose une haie de jardin, le troène détient également de nombreuses vertus thérapeutiques. Les détails sur cette plante médicinale.


Ce qu’il faut savoir sur le troène

Le troène, également appelé Ligustrum, est une plante que l’on retrouve dans différentes régions du monde, notamment en Asie, en Australie et en Europe. Actuellement, on en dénombre près de 25 espèces. Cet arbuste peut atteindre une hauteur de trois mètres. Cette plante pousse à l’état sauvage dans des lieux humides. Elle possède des feuilles elliptiques s’achevant par une extrémité pointue. Celles-ci ont une couleur vert foncé. Elle est aussi reconnaissable à ses fleurs blanches qui s’épanouissent vers le mois de mai et jusqu’en juin. Ses fruits sont des baies noires qui s’avèrent très toxiques même si elles sont prises à petites doses. Quant à la composition de cette plante, elle renferme du glucoside, de la résine, du tanin, de l’arsenic et de la vitamine C.

Les vertus du troène

Le troène puise ses ressources médicinales dans ses fleurs et ses feuilles. Celles-ci renferment des principes actifs qui détiennent des propriétés dermatologiques. Utilisées sous forme de décoction avec quelques gouttes du suc du troène, les feuilles et les fleurs de ce dernier possèdent des actions astringentes et cicatrisantes. Cette plante opère également contre la cellulite, mais aussi contre les douleurs rhumatismales. Ainsi, l’usage d’une pommade à base de feuilles de troène macérées mélangées à de l’huile issue des fleurs est recommandé. Jadis, l’on se servait du troène en gargarisme afin de soulager tout problème buccal, tel que l’écorchure de la luette ou une inflammation, les gingivites ou encore les aphtes.

Les précautions d’emploi du troène

Lors de l’utilisation du troène, il faut faire preuve de prudence, car les baies provenant de cette plante sont très néfastes. Rien qu’une petite dose est capable de provoquer des symptômes gastro-intestinaux continus qui durent dans certains cas jusqu’à plus de deux jours. Il est donc très important de ne consommer que les fleurs et les feuilles pour une utilisation de nature médicinale. Il faut également noter que le pollen de cette plante est un allergène. Les personnes allergiques devront de ce fait être vigilantes.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0