Accueil > Phytothérapie > Le ginkgo ou l’arbre aux mille écus

Le ginkgo ou l’arbre aux mille écus

samedi 24 juillet 2010

Le ginkgo ou l'arbre aux mille écus

Originaire d’Extrême-Orient, le ginkgo est la plus vieille espèce d’arbre au monde et date de 200 millions d’années. Le ginkgo a survécu en Asie et a été réimplanté en Europe à partir de 1730. Actuellement, le ginkgo fait partie des plantes dont les vertus thérapeutiques sont reconnues.


Le ginkgo biloba, un « fossile vivant »

En Chine, le ginkgo est utilisé pour ses propriétés médicinales pour soigner les problèmes pulmonaires et les problèmes respiratoires. Grâce aux recherches des Allemands vers 1950, les propriétés médicinales de cette plante furent reconnues. À partir de la Seconde Guerre mondiale, le ginkgo est un symbole de longévité. La plante est ainsi cultivée à travers le monde et les plantations commerciales de ginkgo se situent dans l’ouest de la France, en Caroline du Sud, au Japon, en Corée et en Chine.

Le ginkgo est appelé « arbre aux quarante écus », car le botaniste français M. de Pétigny a acheté 5 plants de ginkgo à un botaniste anglais pour 200 livres, soit 40 écus. Il fut également appelé ainsi à cause de l’aspect des feuilles qui présente une couleur jaune dorée en automne. Utilisé en médecine traditionnelle, le ginkgo sert à fabriquer l’EGB. Il faut 23 kilos de feuilles séchées pour faire un demi-kilo d’EGB. Les études sur le ginkgo montrent que l’EGB 761 est composé de 24% d’autres composés du même groupe des flavonoïdes.

Les vertus du ginkgo

Grâce à ses flavonoïdes, le ginkgo est un puissant antioxydant. Il freine l’agrégation plaquettaire et régule la vascularisation du cerveau. C’est une plante qui permet de lutter contre les troubles de la mémoire surtout chez les personnes âgées souffrant de la maladie d’Alzheimer, elle lutte également contre les troubles de la concentration, les troubles vasculaires périphériques, les problèmes liés à l’oreille comme l’acouphène et réduit les sensations de vertige. Ses molécules permettent au ginkgo d’être un bon antioxydant.

Le ginkgo est une plante efficace pour résoudre les problèmes respiratoires et l’asthme. Les flavonoïdes réduisent les inflammations en freinant le processus inflammatoire. Il traite également les problèmes de peau, les varices, les jambes lourdes et les personnes qui ne supportent pas le froid. Malgré toutes ces vertus, le ginkgo est une plante interdite pour les hémophiles, les femmes enceintes et les personnes qui vont subir une opération chirurgicale, car cette plante fluidifie le sang. Le ginkgo provoque aussi des effets secondaires comme les troubles gastro-intestinaux, des maux de tête ou des allergies.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0