Accueil > Huiles essentielles > Les vertus du serpolet

Les vertus du serpolet

lundi 8 novembre 2010

Les vertus du serpolet

Également appelé thym sauvage, le serpolet est une plante de la famille des labiées. Le serpolet possède des vertus médicinales utilisées depuis l’Antiquité.


Le serpolet, une plante aromatique

Le serpolet ou thym serpolet est une plante appartenant au genre thymus. Il mesure 10 cm et s’étend sur 50 cm de largeur avec des tiges radicantes aux nœuds, de petites feuilles ovales ou lancéolées. De juin à septembre, il donne de petites fleurs bleues groupées en capitules. Après la floraison, des fruits ovoïdes formés de quatre akènes apparaissent. Le serpolet pousse dans les milieux secs et se plaît dans les zones de broussailles, de prés secs, de rochers ou de dunes jusqu’à 3000 m d’altitude. Originaire des pays méditerranéens, il fut introduit en France vers 800 ans av. J.-C. grâce aux moines bénédictins. En Égypte, il était rajouté dans les onguents pour la momification tandis que les soldats romains prenaient des bains de serpolet pour avoir de l’énergie. Au Moyen-âge, les petits bouquets de serpolet étaient utilisés par les nobles pour se protéger des odeurs et des microbes du peuple.

Les vertus thérapeutiques du serpolet

Le serpolet possède les mêmes vertus que le thym. Il est riche en thymol, un corps cristallisé apportant une action antiseptique et excitante. Il est également un puissant antifongique. Au XVIIe siècle, le serpolet est utilisé dans la médecine pour traiter les hémorragies internes, la toux, les vomissements ainsi que les maux de tête. Il possède aussi des propriétés sédatives pour les voies respiratoires. Il est recommandé pour soigner l’asthme ou la coqueluche. Le serpolet est utilisé contre les ballonnements, les troubles digestifs, les éructations, les flatulences, les rhumatismes ou les entorses. En infusion, il soigne les affections respiratoires et les bronches, ainsi que les affections de la vessie et l’anémie. En sirop à partir de la plante séchée ou fraîche, il tonifie l’estomac et les nerfs et calme la toux des enfants. Dans le bain, il fortifie les muscles et traite les éruptions cutanées.

L’huile essentielle de serpolet

L’huile essentielle de serpolet est obtenue à partir de la distillation complète par entraînement à la vapeur d’eau des fleurs. D’une couleur jaune transparente, elle possède une odeur relevée et agréable. Cette essence est composée de produits biochimiques comme le monoterpène, les phénols terpéniques, les cétones, les esters et oxydes terpéniques. L’huile essentielle de serpolet possède des vertus médicinales intéressantes. Le produit est un anti-infectieux et aide à protéger l’organisme contre les infections pouvant nuire au système immunitaire. Il soulage les formes d’inflammations et apaise les règles douloureuses. L’essence de serpolet possède également des vertus stomachiques favorisant la sécrétion gastrique. En usage interne, elle soigne la toux en mélangeant deux gouttes de l’essence avec une cuillère à café de miel. Cette préparation se boit six fois par jour. En application locale, cette huile est utilisée avec d’autres essences végétales ou essentielles. Elle s’associe aussi avec les baumes, le lait ou les crèmes.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0