Accueil > Phytothérapie > Retour des pollens et des allergies : aidez-vous des plantes

Retour des pollens et des allergies : aidez-vous des plantes

jeudi 28 février 2019

Retour des pollens et des allergies : aidez-vous des plantes

Alors même que le printemps pointe le bout de son nez, les allergies au pollen commencent à sévir. Pour en guérir, ou pour être correctement préparé, les plantes sont de précieuses alliées.


Comment reconnaître une allergie au pollen ?

Avant de parler des moyens d’y remédier, il importe de connaître les symptômes d’une allergie pollinique, également appelée rhume des foins, rhinite saisonnière (quand elle n’apparait que quelques mois dans l’année) ou rhinite allergique (qui peut apparaitre à tout moment dans l’année).

Les symptômes les plus fréquents sont les crises d’éternuement associées à un écoulement nasal. On peut aussi avoir le nez bouché ou ressentir des difficultés à respirer. Le palais, le nez et les oreilles peuvent démanger, on peut tousser ou avoir la gorge enrouée. La conjonctivite peut être un autre symptôme.

Une tisane aux trois plantes

Pour cette tisane aux effets remarquables, les propriétés de trois plantes sont combinées :
-  L’ortie piquante : elle possède des vertus antihistaminiques, et ses feuilles sont particulièrement efficaces pour arrêter les éternuements.
-  Le rooibos : également antihistaminique, cette plante met fin aux yeux larmoyants et au nez qui coule.
-  Le plantain : on en trouve presque partout dans les campagnes. Elle contient de l’apéginine, une substance à la fois antihistaminique, bronchodilatatrice, expectorante et anti-inflammatoire.

Plongez une feuille de chacune de ces trois plantes dans une tasse d’eau bouillante, laissez infuser cinq à dix minutes avant de boire la tisane. Réitérez l’opération trois à quatre fois par jour pendant trois semaines.

Une infusion d’ombrelles de sureau

Les fleurs de sureau, appelées ombrelles, ont des vertus antihistaminiques. Dans un litre d’eau frémissante, versez une poignée de ces fleurs et laissez infuser pendant une dizaine de minutes. Buvez-en plusieurs tasses tout au long de la journée pour en accroitre l’efficacité.

Le curcuma pour assaisonner vos plats

La curcumine, substance contenue dans le curcuma, est de nature à atténuer les maladies immunitaires dont font partie les allergies. Elle empêche les réactions anaphylactiques et renforce le système immunitaire de l’organisme pour lui permettre de mieux résister aux agents allergènes comme le pollen. Pour bénéficier de ces bienfaits, n’hésitez pas à assaisonner vos plats avec de la poudre de curcuma.

L’ananas comme remède à l’irritation des sinus

L’un des symptômes les plus gênants lorsque l’on souffre de rhinite allergique, c’est l’irritation des sinus. L’ananas est un moyen de ne plus souffrir de cette gêne. Ce fruit contient de la bromélaïne, une enzyme anti-inflammatoire ainsi qu’une forte teneur en vitamines C, excellent stimulateur du système immunitaire. Pour en tirer le plus de bienfaits, consommez directement le fruit frais, ou faites-en du jus de fruits.


2008-2019 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0