Accueil > Huiles essentielles utilisation > L’huile essentielle d’acorus calamus, un puissant relaxant

L’huile essentielle d’acorus calamus, un puissant relaxant

mardi 21 septembre 2010

L’huile essentielle d’acorus calamus, un puissant relaxant

Profitez de l’huile essentielle d’acore odorant (acorus calamus), aux propriétés calmantes, relaxantes et stimulantes puissantes.


Vertus de l’huile essentielle d’acore calamus

L’acore calamus ou acorus calamus est une plante provenant du Népal, connue sous divers autres noms : acore vrai, belle angélique, canne aromatique, jonc odorant ou encore acore odorant. L’huile essentielle d’acore calamus est extraite par distillation à la vapeur d’eau de ses rhizomes. Elle présente une couleur jaune clair aux reflets orangés et un parfum agréable, aux notes de terre et d’épices. Elle contient environ 87% de bêta asarone, particulièrement abortive, ainsi néfaste pour les femmes enceintes, puis 5 % d’alpha asarone et 3% de trans bêta ocimène. Elle constitue à la fois un régulateur pour le cerveau, le cœur, les appareils digestif et rénal. Grâce à ses vertus anti-inflammatoires, elle améliore le système gastrique.

En tant que stimulant, elle guérit les troubles de l’estomac, notamment les brûlures, l’acidité stomachique et la dyspepsie. Grâce à ses propriétés calmantes, elle constitue un antispasmodique idéal. Si vous vous sentez nerveux ou angoissé, humez quelques gouttes d’huile essentielle d’acore calamus et laissez agir ses effets relaxants. De plus, elle traite l’hypotension. Elle s’utilise également pour soigner la goutte, les cystites et la congestion des reins notamment due à une indigestion.

Autres utilisations de l’huile essentielle d’acore calamus

Dans les anciens temps, les Tartares utilisaient l’huile essentielle d’acore calamus pour purifier le breuvage. Aujourd’hui, elle est très appréciée en Inde, au Japon et en Sibérie. Elle est également très prisée en parfumerie. Dans certaines régions, elle sert d’aromate pour rehausser le parfum des liqueurs et des bières. Autre propriété : elle constitue un excellent bactéricide et repousse notamment les punaises. Grâce à ses vertus antibactériennes, elle compose également certaines pâtes de dentifrice. En Afrique, selon les traditions, elle s’emploie aussi bien pour traiter les maladies des plantes, surtout des récoltes de manioc et de maïs souvent envahies par les insectes nuisibles tels que le coléoptère.

Autrement, voici une recette recommandée pour créer soi-même un remède pour traiter une colique néphrétique (des lombaires). Mélangez les huiles essentielles d’acore calamus, de lavande vraie et d’aneth herbe, à raison de 2 ml pour chaque huile. Ajoutez à la mixtion des gouttes d’huile d’olive, d’arnica et de millepertuis, à raison de 20 ml pour chacune de ces huiles végétales. Utilisez le remède obtenu comme une lotion de massage à appliquer sur la fosse lombaire. Compte tenu ses effets puissants, un surdosage d’huile essentielle d’acore calamus peut entraîner des effets toxiques et abortifs. Elle est déconseillée chez la femme enceinte, les enfants et ne s’utilise qu’en traitement à court terme.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0