Accueil > Huiles essentielles > l’huile essentielle de khella

l’huile essentielle de khella

dimanche 11 janvier 2009

l’huile essentielle de khella

L’ huile essentielle de Khella doit sa propriété anti-spasmodique à sa grande contenance de linalol, qui fait partie des alcools mono- terpéniques, très connus par leurs propriétés antiseptiques et immunostimulantes ;


Scientifiquement connu sous le nom d’ Amni Visnage, le Khella est une plante herbacée de la famille des Apiaceae. La taille de cette plante glabre varie de 20cms à 1mètre et elle se spécifie par sa tige cylindrique dressée qui se ramifie vers le haut, ses feuilles bi ou tri-pennés en segment linéaires, et son inflorescence en ombelle dans toute sa blancheur.

Le khella produit un fruit ovoïdal d’un aspect lisse au toucher, de couleur grise brune et au goût amer. Originaire d’Afrique du Nord, cette plante annuelle ou bisannuelle a spontanément pris racine dans la région méditerranéenne plus particulièrement du Maroc au Proche-Orient, et son utilisation en médicine traditionnelle remonte déjà au temps des pharaons.

L’aboutissement des recherches scientifiques sur l’extraction de son huile essentielle a favorisé de nos jours la culture de cette plante en Egypte, en Algérie et au Maroc. Aussi, sa culture par semis a permis son acclimatation en Australie et en Amérique du Sud.

Le Khella ou plus familèrement appelée l’Herbe au cure-dents, a toujours été connu pour ses propriétés anti-spasmodiques, d’où son utilisation en tradition médicale soit par fumigation ou décoction de son ombelle et ses fruits.

Fabrication de l’huile essentielle de khella

Ainsi, l’extraction de son huile essentielle se fait par une distillation de ces deux éléments à la vapeur avec un rendement d’environ 0.1%.

L’huile essentielle de khella est en constituée de diverses chémotypes telles que le Linalol : 25 à 37%, Méthyl 2 butyrate d’isoamyle : 12 à 25%, Isobutyrate d’amyle : 9 à 15%, Valérate d’amyle : 5 à 10% ; accompagnée d’une très faible quantité de khelline et de visnagine ou visnadine.

Les bienfaits et vertus de l’huile essentielle de khella

L’ huile essentielle de Khella doit sa propriété anti-spasmodique à sa grande contenance de linalol, qui fait partie des alcools mono- terpéniques, très connus par leurs propriétés antiseptiques et immunostimulantes ; ainsi qu’au Khlelline qui est un vrai spasmolytique. Il s’avère de ce fait être un très bon calmant pour tous types de spasmes pour ne citer que les spasmes nerveux, digestifs, utérins et viscéraux.

D’autre part, le visnadine ou visnagine lui confère des propriétés corono-broncho-urétérodilatatrices et anticoagulant ; d’où sa préconisation en pneumologie (asthme) et en cardiologie (infractus). Certains traitements demandent pourtant l’utilisation de cette huile en synergie à d’autres huiles essentielles

De couleur jaune foncée, cette huile limpide très puissante se reconnaît par son odeur verte et âcre et est conçue pour des usages externes. Son utilisation doit être sujette à une prescription médicale où les doses physiologiques prescrites doivent impérativement être respectées à la lettre pour éviter les possibilités d’effets inversés.

Effets indésirébles et contre-indications :

L’utilisation de l’huile essentielle de khella à long terme entraîne des malaises telles que la nausée, l’insomnie voire même la migraine.

D’autre part, la présence de coumarines dans cette huile, pourrait provoquer des allergies ou une photosensibilisation, il faut donc éviter de s’exposer au soleil après une application cutanée de cette huile.

Aussi, est-il déconseillé de l’utiliser pendant les trois premiers mois de grossesse.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0