Accueil > Huiles essentielles > L’huile essentielle de khella, un puissant antispasmodique

L’huile essentielle de khella, un puissant antispasmodique

vendredi 13 juillet 2012

L’huile essentielle de khella, un puissant antispasmodique

La khella est une plante herbacée de la famille des apiacées qui pousse annuellement dans les pays du bassin méditerranéen. L’huile essentielle qui en est extraite est reconnue pour ses vertus antispasmodiques, mais elle détient également d’autres propriétés thérapeutiques.


Les propriétés de l’huile essentielle de Khella

La khella ou ammi visnaga est aussi appelée l’herbe aux cure-dents. On retrouve surtout cette robuste plante qui ne dépasse pas 80 cm de hauteur au Maroc, en Algérie et en Égypte. Durant la période de floraison en été et en automne, elle embaume l’atmosphère avec son parfum terreux et doux, très agréable. La distillation de sa semence offre une huile essentielle à l’apparence limpide, d’une belle couleur jaune dorée.

L’huile essentielle de khella est réputée pour ses multiples propriétés. Elle est considérée entre autres comme un puissant antispasmodique. Il s’agit également d’un bronchodilatateur, d’un urétrodilatateur et d’un anticoagulant. Ce produit intervient efficacement dans le traitement de divers spasmes musculaires, bronchiques, utérins, viscéraux ou digestifs. Grâce à ses vertus dilatatrices, elle représente une excellente alternative pour soigner les insuffisances coronariennes.

L’huile essentielle de Khella en frictions sur les zones douloureuses

Cette huile essentielle est particulièrement indiquée pour le traitement de l’athérosclérose, les crises d’asthme, l’angine de poitrine, l’hémogliase et les spasmes gynécologiques. Elle peut aussi intervenir en cas de colique hépatique ou néphrétique. Elle est généralement appliquée en usage externe. Diluez quelques gouttes de cet extrait dans une huile végétale et frictionnez les zones douloureuses. Elle peut également être administrée par voie orale. Dans ce cas, la consultation d’un aromathérapeute est incontournable. Vous serez ainsi mieux orienté sur la thérapie adaptée à la pathologie.

Il convient de prendre certaines précautions pour l’utilisation de l’huile essentielle de khella. Sa fragrance est si puissante qu’elle peut être à l’origine de maux de tête ou d’un état nauséeux. Son usage est déconseillé aux femmes enceintes, notamment au cours des trois premiers mois de grossesse. Il en est de même pour celles qui allaitent et les enfants ayant moins de 3 ans. Ce produit détient des propriétés photosensibilisantes. Il ne doit pas être utilisé avant une exposition au soleil. Il faut aussi compter 8h après une application externe avant de se soumettre aux rayons solaires.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0