Accueil > Huiles essentielles utilisation > L’huile essentielle de khella, un remède naturel par excellence

L’huile essentielle de khella, un remède naturel par excellence

samedi 16 février 2013

L’huile essentielle de khella, un remède naturel par excellence

L’huile essentielle de khella est un excellent remède antispasmodique. De son appellation scientifique Amni Visnage, le khella est une plante herbacée appartenant à la famille des Apiaceae. Elle est surtout connue pour ses propriétés immunostimulantes et antiseptiques.


Extraction de l’huile essentielle de khella

L’huile essentielle de khella est obtenue par distillation à la vapeur de ses fruits et ombelles, avec un rendement de près de 0,1 %. Cette huile est composée de plusieurs chémotypes, comme le méthyl de butyrate d’isoamyle, le linalol, le valérate d’amyle, l’isobutyrate d’amyle. Elle contient également du visnagine et de la khelline, mais en très petite quantité.

Les propriétés thérapeutiques et les bienfaits de l’huile essentielle de khella

L’huile essentielle de khella doit sa propriété antispasmodique à sa richesse en linalol, élément faisant partie des alcools mono-terpéniques. Ces derniers sont réputés pour leurs vertus immunostimulantes et antiseptiques. Son apport en khelline est par ailleurs à l’origine de ses vertus spasmolytiques. Ainsi, cette huile essentielle constitue un calmant par excellent, pouvant lutter contre différents types de spasmes, dont les spasmes digestifs, viscéraux, nerveux et utérins.

Le visnagine, un de ses composants, lui vaut aussi des vertus anticoagulantes et corono-broncho-urétérodilatatrices. C’est pour cela que l’huile essentielle de khella est préconisée en cardiologie pour soigner un infarctus ou en pneumologie pour traiter l’asthme. Dans certains cas, l’huile essentielle de khella est combinée à d’autres essences. Cette huile limpide, de couleur jaune foncé est reconnaissable à son arôme vert et piquant. Elle convient particulièrement à un usage externe. Il faut cependant souligner que pour en utiliser, il est essentiel de s’en référer à un professionnel, car le dosage du remède est à respecter au milligramme près pour éviter des effets indésirables.

Les contre-indications de l’huile essentielle de khella et éventuels effets secondaires

L’usage de l’huile essentielle de khella sur le long terme provoque certains malaises, comme l’insomnie, la nausée, mais aussi la migraine. Les personnes sensibles pourraient en être allergiques. En outre, il est recommandé aux femmes enceintes de ne pas user de cette huile essentielle au cours des trois premiers mois de grossesse.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0