Accueil > Huiles essentielles > L’huile essentielle de pruche pour une santé de fer

L’huile essentielle de pruche pour une santé de fer

mercredi 16 mars 2011

L’huile essentielle de pruche pour une santé de fer

Il est dans nos habitudes de faire appel aux médicaments dès que nous ne nous sentons pas bien. Pourtant, les produits naturels peuvent se révéler tout aussi efficaces. L’huile essentielle de pruche en fait partie.


Les propriétés thérapeutiques de l’huile essentielle de pruche

L’huile essentielle de pruche est un agent équilibrant nerveux très puissant. Elle peut soigner de nombreux maux, qu’ils soient d’origine psychologique, physique, climatique, environnemental, professionnel, sentimental ou autre. Elle possède des propriétés anti-infectieuse, immuno-stimulante, mucolytique, énergétique, vasoconstricteuse, et antalgique. Elle intervient d’ailleurs dans de nombreux domaines de la médecine. En effet, l’huile essentielle de pruche est utilisée aussi bien en neurologie, en rhumatologie, en pneumologie, en infectiologie, en cardiologie qu’en ORL.

L’huile essentielle de pruche est indiquée dans le traitement rapide de la grippe, des crises d’hémorroïdes et de la couperose. Elle est également efficace dans le cadre d’une cure anti-dépressive. Elle aide à dissiper la peur et l’angoisse. Cette huile est aussi efficace en désintoxication. Elle est une excellente solution contre la dépendance à la drogue, à l’alcool et au tabac. Il en est de même pour les problèmes de sommeil ou de concentration.

Les précautions d’usage de l’huile essentielle de pruche

L’huile essentielle de pruche peut être utilisée de différentes façons, selon les problèmes de santé à traiter. Elle peut être inhalée ou appliquée pour soigner les infections et les irritations localisées. Elle peut également servir d’huile de massage au niveau du plexus solaire pour faire disparaître les inconforts d’origine psychologique. Dans ce cas, il est toujours conseillé de la diluer dans de l’huile végétale pour minimiser les risques de réactions allergiques. Pour qu’elle puisse conserver ses bienfaits, il est impératif de la mettre à l’abri de la chaleur et de la lumière.

Sauf avis contraire d’un spécialiste, l’usage de l’huile essentielle de pruche est déconseillé chez la femme enceinte ou allaitante. Elle est aussi proscrite chez l’enfant de moins de six ans. Par ailleurs, comme elle contient de la cétone, son utilisation est formellement déconseillée chez les personnes de plus de soixante ans, chez les personnes épileptiques et les personnes malades dont le système immunitaire est déjà très affaibli.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0