Accueil > Huiles essentielles > L’huile essentielle de calophyllum inophyllum ou tamanu

L’huile essentielle de calophyllum inophyllum ou tamanu

jeudi 19 mai 2011

L’huile essentielle de calophyllum inophyllum ou tamanu

Le Calophyllum Inophyllum ou plus communément connu sous le nom de tamanu, est une plante que l’on peut trouver un peu partout dans le monde, depuis les îles du Pacifique à l’Océan Indien. De par ses propriétés réparatrices, l’huile essentielle extraite de cette plante mérite d’être connue.


Comment obtient-on l’huile essentielle de tamanu ?

Originaire d’Asie tropicale, cette plante est surtout utilisée en Polynésie pour son caractère sacré. A l’origine, son bois permettait de tailler les idoles des autochtones. Mais grâce à l’arrivée de la religion chrétienne, le tamanu a servi à la construction navale et à l’art. Cependant, après recherches, le tamanu s’est avéré être une source de bienfaits pour soigner la peau, grâce à ses propriétés réparatrices hors du commun, et ce, lorsqu’elle est déclinée en huile. L’huile essentielle de tamanu est extraite de l’amande du fruit après maturation des grains et un long séchage. L’extraction se fait par pression mécanique à froid. A noter que l’huile encore non raffinée est plus efficace qu’une fois traitée. Elle facilite la régénération des tissus de la peau, elle octroie une sensation de chaleur à celles sensibles, et possède entre autres des propriétés anti-inflammatoires. En outre, sa couleur peut être jaune ou encore vert foncé et elle dégage une certaine odeur.

Les vertus de l’huile essentielle de tamanu

L’huile essentielle de tamanu possède des vertus à la fois protectrices, régénérantes et cicatrisantes. Par la présence de la calophyllolide, l’huile de tamanu peut également se présenter comme étant un bon antibiotique, un anti-inflammatoire et un anti-infectieux. Elle lutte efficacement contre les douleurs articulaires, les lombalgies ou les sciatiques. L’huile de tamanu peut intervenir sur le bacille de Koch grâce à ses propriétés antalgiques et antinévralgiques. Cette huile peut aussi soigner la couperose et protéger les systèmes vasculaires du sang et les vaisseaux capillaires. Puis, elle préserve des rayons UV, prévient les rides ou les vergetures, car elle réhydrate et nourrit les peaux sèches, et elle soulage les irritations. Entre autres, l’huile de tamanu guérit les plaies variqueuses, les escarres, les ulcères tropicaux, par application du produit. Lors de brûlures à l’eau bouillante ou par gaz enflammé, l’huile de tamanu démontre aussi une grande efficacité. Les piqûres d’insectes, herpès, et éruptions cutanées sont soulagés par l’huile essentielle de tamanu. Pour ceux qui souffriraient enfin d’entorses, de tendinites ou de muscles douloureux, elle s’applique en friction ou en massage sur les zones concernées.


2008-2017 Huiles essentielles - Aromathérapie
Plan du site | Contact | RSS 2.0